[PRESENTATION] [Monsieur BOULEDOGUE]

Bonjour à tous!
(Je ne pense pas trouver de non-binaire ici)

Je suis un Européen de corps et d’esprit, hétéro, donc un cauchemar pour un Mélenchon ou un Bonjour Traîtresse.

Je suis cartographe amateur et très certainement considéré comme un sale chauffage par nos amis aux valeurs républicaines. Mais je me soigne.

Je suis ici pour répondre à l’appel du Roi des Naines!

En effet, @Jeanma m’a chaudement recommandé de rejoindre la communauté.
Il doit penser que j’aurai parfois des choses intéressantes à partager, mais aussi beaucoup à apprendre, en toute humilité. Car l’apprentissage ne finit jamais.

Sur ce, je vais continuer de parcourir le forum, histoire de voir comment je peux être utile.

2 J'aimes

Ah! Ces bons soumis que nos chers amis du « Slip Français »…

Parce que… Les Blancs sont méchants!

1 J'aime

Zéro culpabilité perso, car :

1 J'aime

La carte ne doit pas être diffusée !!!

en mode sérieux :

PRENEZ EXEMPLES !

Ces communautés Africaines hostiles s’organisent intéligemment
Pour devenir un vrai POUVOIR DE NUISANCE.
Et ainsi dominer.

Je le répète : prenez exemple.

Sinon vous finirez dominés par des communautés hostiles et plus puissante que la notre.

4 J'aimes

Peut-être pas intelligemment mais rien qu’en faisant le minimum ils sont sur la bonne voie. Imagine s’ils étaient intelligents…

1 J'aime

Ca c’est une remarque que je trouve intelligente. Et du coup je comprends mieux ce que t’entendais par domination communeautair. Oui j’ai un paquet de truc à dire a dessus et oui c’est nécessaire!

Ce qui motive le communautarisme je crois : minorité numérique, environnement extérieur perçu comme hostile, volonté de s’imposer.

Et ce qui permet le communautarisme : l’homogénéité. C’est la condition la plus difficile.

Individualiste moi aussi (ça suppose des libertés, des opinions divergentes sur des points fondamentaux de cohésion).

Donc possibilité de multiplier les communautés auxquelles on adhère, avec des écarts de valeurs minimes entre elles. (ou plutôt socle commun)

Non, je réfute!

Il y a un effet grégaire non négligeable, mais à part quelques Noirs mis en avant dans les médias (Racailla Dialo, Lilian Thuram, Rost, le gros sac de la LDNA) il n’y a pas d’organisation à proprement parler. A part des gangs.

Mais oui, il faut faire le nécessaire localement pour se communautariser.

Oui, alors je me méfie de ces gens-là, qui ont massivement voté Macron en 2017.

Hélas, être expatrié et tomber sur eux ne signifie pas rencontrer des gens de qualité.

Et c’est bien dommage.

Alors j’ai découvert récemment tout le travail de Kery James pour aider des jeunes de banlieues qui veulent s’en sortir. Il a une super association pour ça. On est vraiment dans les effets positifs du communeautarisme. Ca sort un peu des médias mainstream par contre.
Mais si vous voulez de bons exemples de domination communeautaire j’en ai:

  • Les afro américains qui ont pas attendu que les blancs leur filent des roles au cinéma mais qui ont créé leurs propres maisons de disques, studios et finalement leur propre économie. (pendant qu’en France, des acteurs arabes se plaignent qu’on « leur file » pas de role…)
  • Les juifs qui ont fait pareil en Europe durant tout le moyen-âge et la Renaissance et qui ont encore continué au 19-20e siècle.
  • Les pédés qui se sont emparé du secteur de la mode au point que des mecs ont du faire croire qu’ils suçaient des bites pour se faire engager.
    Rien que ca montre le pouvoir dont peut émaner un repli communautaire intelligent.
    Le repli communeautaire peut etre quelque chose de dangereux et stupide. Les portugais qui sont la depuis 10 ans et qui parlent toujours pas français en sont un exemple. Mais ça peut aussi etre quelque chose de beau, fertile, qui amène à la création et à l’enrichissement. Un repli communeautaire d’intellos ca peut faire vachement de bien.

Si on peut éviter de faire l’apologie de rappeurs islamiques anti-blancs ( pléonasme ) sur le forum hum…

1 J'aime

Je l’ai jamais entendu avoir des propos anti-blanc.
Je le mentionne à titre d’exemple, j’essaie pas de vendre ses CD.
L’idée était surtout de soutenir l’argument de Jeanma.

Au contraire. Un rappeur musulman n’a aucun intéret à etre raciste puisque sa religion est prosélyte et vise à convertir toutes les races. Y a peu de chances que tu entende un musulman éduqué avoir des propos anti-blanc.

Oui alors les Falachas on sait pas trop d’ou ils viennent mais en principe c’est pas des frachement convertis. On pense plutot qu’ils descendent des juifs de l’époque biblique et qu’ils ont décidé de rester là. Soit à l’époque de l’union entre le roi Salomon et la reine de Sabbah soit à un autre moment. Enfin Ca les arrange bien, il font l’Aaliyah et débarque en Israel sans meme savoir ce que c’est un robinet et se reproduisent comme des lapins. Un vrai bonheur les Falachas…

J’ai hésité à ajouter " islamique ".

Reformulons en plus court : rappeur anti-blanc = pléonasme.

Je sais qu’il y a quelques blancs qui s’adonnent à ce type de bruits mais franchement, cette rythmique, ces vibrations, ça ne parle pas tellement à l’âme des européens normalement constitués…

La musique c’est vraiment quelque chose d’extrêmement puissant en termes d’influence sur votre vie.

Petites différences en terme de vibrations entre ça :

( j’avoue que le fait que des flics prêtent une voiture de police à des mecs qui font l’apologie du crime me laisse relativement perplexe, mais bon, après tout, je suis peut-être le seul à le penser hein )

Et ça ( j’étais en train d’écouter cette musique en lisant le forum à l’instant ), un peu de musique russe :slight_smile:

Il y a des musiques qui tirent vers le haut, et d’autres ( je censure la fin de mon commentaire pour pas être trop cash )…

Là j’ai pris ces exemples pour rappeler la tendance de l’Aryen à aimer la nature notamment, qui amène de la force, de la beauté, de la liberté, alors que la racaille aime le renfermé, le béton, la rue, les murs couverts de grafitis dégueulasses, l’absence de vie.

tu compares du métal qualitatif avec du rap de dégénéré. ça sert pas ton propos. Je pourrais tout aussi bien comparer du métal de dégénéré avec du rap plus qualitatif. Autant dire que du rap qualitatif il y en a. Le rap en soi n’a pas d’identité culturel, aujourd’hui. Il a une origine, mais ça n’empeche personne de faire du rap d’identité hindoue, ou supremaciste blanche. L’exemple du rap " la valée de Dana" illustre rien mon propos. Il n’a aucun rapport avec aucune culture africaine et ressemble plutot pas mal au son de Kalevala, finalement.

Et d’ailleurs, si je prends le métal, qui descend du hard rock, lui meme descend du blues… C’est de la musique de racine africaine le métal! (je dis africain et pas afro-américain par raccourci en me référant uniquement aux rythmes du blues, qui sont de racine africaine.)

En cadeau, un rappeur intelligent français qui aime la France et qui s’en inspire. https://www.youtube.com/watch?v=FgRLBCGjfEg

On aime ou on aime pas mais quand on fait des généralisations sur le rap, je trouve intéressant de le faire à la lumière de vraies oeuvres et pas des postillons d’un adolescent à la con.

Je dis pas que les Guirri Mafia ne sont pas représentatifs d’un mouvement. Je dis qu’ils ne sont pas représentatif du mouvement hip hop, déjà et qu’ils ne sont pas représentatif du rap. Ils représentent les racailles qui brulent des caisses. et ça t’as pas besoin de te censurer pour dire que ça tire vers le bas.

Tu fais plaiz, je suis moi-même ashkénaze. Tant d’éloges :rofl:

Ouais les ashkénazes ont développé des structures familiales intellectuelles qui poussent les enfants à faire du blé et à s’illustrer dans l’art ou la science. Beaucoup pense que ça s’est développé en réaction à la ségrégation. Ma famille ne fait pas exception. Je dois dire qu’on est pas mal dans le cliché.

1 J'aime

Le lien que tu partages ne me semble pas être du rap…

Oui je sais qu’il peut y avoir du rap ne faisant pas l’apologie de la délinquance voire la criminalité mais bon…

" La valée de Dana " quand j’avais écouté ça la première fois je me suis dit c’est sympa des jeunes qui essaient de remonter un peu vers leurs racines, mais qu’ils le fassent sous forme de rap montre qu’ils sont un peu paumés quoi.

Je ne suis peut-être pas objectif à 100 % mais il me semble que si, on peut dire que le rap a une identité culturelle extrêmement claire, même si quelques blancs assez paumés s’y mettent à force d’être perméables à la propagande ambiante.

Je voudrais pas trop polémiquer non plus hein, je sais que j’ai fais exprès de prendre un exemple caricatural, mais je persiste à penser que le rap est un poison pour l’âme et que les groupes style " la vallée de Dana " sont un exemple type de gens de bonne volonté mais totalement soumis au système.

Bon je vais tâcher de limiter mes réactions sur ce types de sujet comme conseillé par Jean-Ma, désolé j’ai pas pu m’en empêcher, je suis allergique à tout ce qu’aiment les gens qui transforment notre pays en un pays du tiers-monde.