Putes et pollutions énergétiques

Salut les gars,

Alors je ne sais pas si beaucoup sauront répondre, mais Jean-Ma parle d’énergétique, y compris avec les putes, par exemple qu’il les ouvre puis referme énergétiquement, etc…

Ma question c’est, avec les putes, n’y a-t-il pas de risques excessifs de pollutions énergétiques invisibles ?

( parasites énergétiques, larves énergétiques, formes-pensées indésirables, émotions négatives, etc… )

En plus des dangers plus ou moins grands de maladies physiques ( bon le physique et l’énergétique sont liés de toute façon ).

2 J'aimes

Sujet très intéressant, je suis curieux de voir les futures théories.

1 J'aime

Quelle est ta théorie @Owen-G1?

La seule pollution que j’ai eu après une fille légère fut du molluscum contagiosum

C’était une fille d’adopteunmec que j’ai niqué sur tout un week-end. Je m’étais déplacé sur Toulouse rien que pour niquer. J’étais jeune, naïf … mais j’ai bien baisé.
Ce petit désagrément à mon retour, j’en parle paniqué à papa Duracell qui m’a emmené immédiatement chez le dermatologue. On m’a fait un traitement à l’azote liquide ! Il fallu de deux séances pour en venir à bout. Je vous raconte pas la douleur sur l’instant (verrues par verrues), les croutes et les cratères imberbes qu’il en résulte.

1 J'aime

Mais est ce que cela en valait le coup ? :wink:

Oui c’était sacrément moche !
Jamais une fille aurait accepter de me sucer avec ça !

Non je voulais dire et ce que un weekend de baise valait deux seance d azote douloureuse :sweat_smile: ?!

J ai eu petit… Mais sans le susucre d avant

Oui carrément. C’était la première fois que je baisais une meuf aussi longtemps et fort.
J’en ai profiter également pour changer d’air. C’était mon deuxième trip le plus loin de chez moi tout seul après m’a pute Vanessa.

Si maman savait !
… si papa lui avait dit
… papa a toujours gardé le secret de son fiston. Lui seul sait que son fils s’est fait Mr Freezé la bite !

2 J'aimes

Si c’était à refaire, je me referais passer la bite à -180°C

1 J'aime