Ressenti Sex Tao

Bonsoir à la communauté !

Je voudrais avoir votre opinion, je suis un peu dans le flou.

J’ai commencé à pratiquer la méditation micro orbitale il y a environ un mois (j’avoue manquer d’assiduité, mais travail, sport, vie obligent), et pour le moment il n’y a pas trop de résultat.

Normal étant donné ma faible pratique, et puis Jeanma le précise bien dans sa vidéo: ça prend du temps ! Mais c’est surtout au niveau des sensations et de l’organisation que je tâtonne, voici donc mes questions:

  1. Quand pratiquez-vous la méditation et le bloc couille ? Dans la même journée ? À des intervalles très décalées ?

  2. Lors de la phase de stimulation, j’ai du mal à visualiser la tension qu’est censée créer la masturbation, vous la ressentez comment ?

  3. Et enfin, avez-vous des conseils par rapport à la planification de vos séances ? Ou même des techniques pour mieux se concentrer et ressentir les exercices ?

En espérant avoir vos retours, je vous remercie par avance les amis.

Force et honneur !

J’ai commencé à pratiquer la méditation micro orbitale et pour le moment il n’y a pas trop de résultat.

Pour chaque gars c’est différent. Çà dépend de ton niveau de sensibilité, et ton habitude des pratiques internes (chi conq, tei chi, reiki…)

  1. Quand pratiquez-vous la méditation et le bloc couille ? Dans la même journée ? À des intervalles très décalées ?

[B]Les 2 pratiques n’ont rien à voir. Je suis étonné que tu les associes.

-La méditation micro-orbital doit être pratiquée au pic d’énergie (le moment de la journée où t’as le plus d’énergie)
-le bloc couille peut être pratiqué pendant le sex, pour ne éjaculer une fois que tu as passé la phase de non-retour.[/B]

  1. Lors de la phase de stimulation, j’ai du mal à visualiser la tension qu’est censée créer la masturbation, vous la ressentez comment ?

Une accumulation de plaisir dans la zone génitale.
La Zone (bite et couille) va devenir de plus sensible tandis que tu te rapproches de l’orgasme.
(mais évidemment il ne faut pas aller jusqu’à l’orgasme)

  1. Et enfin, avez-vous des conseils par rapport à la planification de vos séances ? Ou même des techniques pour mieux se concentrer et ressentir les exercices ?

Comme je l’ai dit : fait çà au meilleur moment de ta journée en terme d’énergie.

En espérant avoir vos retours, je vous remercie par avance les amis.

Les témoignages des frérots sont les bienvenus, je pense que parmi nous,
beaucoup ont galéré au début jusqu’à ressentir leurs premières sensations.
Partagez les trucs et astuces qui ont réussi à vous débloquer !
Moi honnêtement j’ai commencé y a 17 ans… donc c’est un peu dur de me remémorer comment
les sensations ont commencé.
Mais ce qui est sûre c’est qu’au début je ressentais quedal ^^
Je me souviens avoir insisté parce que la nana qui voulait absolument m’initier au sex-tao était super bonne.
​​​​​​​Grosse source de motivation !!!

Bonsoir Jeanma,

Merci pour tes réponses, elles me rassurent et m’aiguillent un peu plus.

J’avais mal compris dans ta vidéo, je pensais que le bloc couille était un exercice qu’on devait pratiquer pendant la semaine au même titre que la méditation.

Plus qu’à intensifier mes efforts !

Encore une fois merci pour le temps accordé.

La bise !

Salut !

Si ça peut t’aider, voilà comment j’ai ressenti mes premières sensations :

1/ Je me suis allongé sur un lit
2/ J’ai pris mes couilles dans mes mains pour les rendre chaudes
3/ Je me suis concentré mentalement sur mes tomates cerises (le fameux point de focus)
4/ J’ai commencé à ressentir des picotements au niveau de Laurel et Hardy --> c’était l’énergie !!!

Une fois que j’ai ressenti ces picotements, l’énergie, je l’ai faite circuler dans mon corps comme indiqué par Jean-Marie. Je sentais ainsi les picotements remonter le long du dos, arriver au niveau de la tête puis redescendre vers le nombril.

Personnellement je ressent l’énergie sous forme de picotements mais c’est un ressenti personnel, ça peut être différent pour toi (sous forme de chaleur par exemple).

Bon voilà c’est comme ça que ça a marché pour moi mais je suppose que chacun a ses trucs et astuces :wink:

Salut Shaoting !

Merci beaucoup pour ton retour, il est très intéressant.

Donc si je comprends bien, toi tu provoques cette sensation sans la masturbation lente conseillée par Jeanma dans sa vidéo ?

Mon vrai problème je crois c’est ma difficulté de concentration. J’ai souvent du mal à ne pas penser à autre chose, il y a toujours une pensée pour me distraire 2-3 secondes. Avec le travail et la discipline j’arriverai à m’ameliorer j’en suis sûr.

En tout cas merci beaucoup pour le conseil et pour ta solidarité.

Bises !

putain mais c’est quoi cette histoire de tomates ceries et Laurel et Hardy XD

Un truc pour la concentration, donné dans un bouquin sur l’autoguérison par la circulation consciente de l’énergie: prendre 5 à 10 minutes pour ne se concentrer que sur un point. Sans chercher à faire autre chose(visualisation de l’énergie qui circule…). Ne focaliser que sur ce point. Ne penser à rien d’autre. Ne pas écouter les bruits environnants. Regarder dans le vide pour visualiser le point. Ca permet de créer une discipline de concentration. Pour des questions de “sécurité”, il est recommandé de focaliser sur la porte de la vie(le nombril); à 3 ou 4 cm à l’intérieur. On peut appuyer avec un doigt au début, pour aider la focalisation. Ca peut se faire à n’importe quel moment de la journée, et autant de fois qu’on le veut/peux.

EDIT: Oui, j’ai vu que le post remonte au début de l’année. Mais si ça peut servir à d’autres qui passeraient après moi…

Moi perso après avoir accumulé l’energie par stimulation de la zone génitale avec les 3 erections, c’est lorsque je contracte le muscle pc que je sent comme un frisson remonter jusqu’a l’arriere du crâne tout en respirant biensure.