Sensibilité du gland

Salut Jean-Marie et les frérots

Je fais l’exercice de désensibilisation du gland et je ne porte pas de sous vêtements pour que le gland soit en contact avec les habits, le gland bien décalotté.
Pourtant tout ça, ma sensibilité ne baisse pas ou peut-être légèrement, je ressens toujours ce point d’excitation uniquement dans le gland. Même après avoir stopper l’éjaculation ce point reste et juste au toucher ça peut me redonner l’envie d’éjaculer, ou encore au repos ça reste sensible.
J’essaye de visualiser ce point de tension et le faire remonter mais c’est pas encore ça.

Est-ce que mon gland doit être bien rouge après l’avoir frappé dans ma main ? Je fais l’exercice sous la douche, je ne sais pas si ça change quelque chose.

Vu que toi aussi tu avais un gland sensible, est-ce que cette désensibilisation reste sur le long terme en arrêtant l’exercice ?

Merci.

Salut frérot.

alors, quand tu parles de faire “remonter les sensations”, il s’agit de faire remonter les sensations génitales (mais çà englobe couille, bite, gland) vers le dos.
Si ton point de tension est trop restreint (genre uniquement le gland) çà devient difficile à gérer.

Et si jamais malgré le training le gland reste trop sensible : communique avec tes partenaires.

Moi je leur montre comment me branler par exemple. Je leur dit de faire des aller-retour sur ma queue, mais SANS froter mon gland avec leur main.
Toi çà te fait gicler, moi çà me fait mal.

Ensuite y a peut-être d’autres gars qui ont l’expérience et qui peuvent compléter.

Salut,
Y’a un exercice que je faisais y’a 1 an qui m’a bien aidée à le désensibiliser. Je lui est jamais donner de nom alors si quelqu’un en trouve un je suis preneur.
En gros au lieu de me masturber de bas en haut je faisais juste tourner mon doigt autours du gland. Au début c’etais super Sensible je prenais beaucoup plus de plaisir que avec une masturbation normal et j’avais du mal à pas éjaculer , puis après 1 mois à me masturber uniquement de cette manière j’y prenais le même plaisir qu’une masturbation classique et finalement toute ma bite à la même sensibilité, je n’ai pas plus de mal à contenir mon ejaculation que une femme joue avec ma bite ou juste mon gland.

Je ne sais pas si ça va marcher pour toi mais si ça peut aider c’est cool.
La bise

Mortel l’exercise !

Tu peux développer un peu plus l’aspect technique ?
Tu utilises deux doigts, un seul ?
Tu fais frotter quelle partie du doigt au gland ?

Salut,
Merci pour ta réponse.
J’y ai déjà pensé à cet exo, ça serait intéressant de le combiné avec la masturbation intelligente. J’ai testé avec de l’huile plusieurs fois et y’a plus de plaisir et je duré plus longtemps. Je pense que l’erreur de la masturbation “moderne” c’est que on va directement se branler alors que les zones autour peuvent donner du plaisir, c’est une course contre la montre aujourd’hui, c’est une rééducation à faire. Je vais appliquer ton exercice Folker, j’en dirais plus d’ici quelques semaines :wink:

Cool, on attend les infos. Dis nous comment çà marche pour toi.
Et bien vu l’idée de l’huile pour adoucir le contacte.

Et je confirme aussi :
-on encule la course contre la montre, on fait le contraire : on dure plus longtemps
-inutile de chercher les zones les plus sensibles, mais AU CONTRAIRE réveiller les zones autour comme je le fais dans les levels avancés de la masturbation consciente (l’intérieur des cuisses, le bas du ventre, …)

Pas de soucis.

À la découverte du corps ! Se masser le périnée est agréable aussi.

Je pense que je viens de trouver un exercice un peu plus efficace, c’est d’utiliser le pommeau de douche sur le gland, ça stimule énormément, à tel point que par moment j’ai les jambes qui se contractent sans le vouloir. Pas besoin d’avoir une érection pour que ça stimule mais je pense que ça serait mieux avec, une meilleure réception pour le système nerveux . Reste à voir sur le long terme

Alors comment je le fais : je fais juste tourner mon pouce autours du gland à vitesse lente et j’utilise principalement la première phalange de mon pouce.

Le pommeau de douche et super efficace aussi !

Salut !

Petit update après 6 jours de pratique. Avec le pommeau de douche je commence à perdre de la sensibilité, le jour même où j’ai commencé cette technique j’avais déjà des résultats. J’arrive à durée plus de 20 min non stop en masturbant juste le gland, les zones qui étaient très sensible avant diminue doucement. Je recommande la masturbation du gland si ça ne fait pas mal car c’est très agréable, avec de l’huile c’est parfait.

Je continue mon avancé, j’en dirais plus à la fin du mois.

Merci pour vos techniques.
Prenez soins de vous et bonne semaine à tous.

Merci BEACOUP pour les feedbacks !
Et ravi de voir que çà donne des résultats.
On attend la suite :slight_smile:

Petit Update:

J’ai encore ce point sur le gland qui est sensible et qui me pousse à éjaculer. Toujours sous la douche, je mets l’eau à fond et je cible ce point, je reste dessus pendant un moment, je donne des petits coup dessus. Après l’avoir bien ciblé je ressent comme l’envie de jouir, alors je n’arrête pas histoire de désensibiliser ce point. Ce matin je poussé les limites de se ressenti et un peu d’urine est sortie.
J’ai quand même perdu en sensibilité avec ces deux exos en 3 semaines. La douche c’est mon testeur, au tout début j’avais les jambes qui fléchissaient et j’avais limite les yeux qui commençaient à se retourner. Aujourd’hui il n’y à que ce point qui est encore sensible. A force de persévérance, je pense que mon gland deviendra équilibré et ça m’évitera d’avoir l’envie de jouir un peu trop vite.

XD

Les détails qui tuent.
Mais en fait c’est SUPER important ce genre de détails.
ANALYSEZ vos réactions physiques et vos sensations.
Toutes les clés de compréhension sont dans le corps. Suffit d’observer.

Ah bah il faut faire avancer la science haha.
C’est intéressant, tu apprends sur ton corps et tu deviens à l’aise avec. Au final c’est comme de la musculation.

il me semble qu’il existe l’“exercice du cerf” pour se désensibiliser, où tu frappe ta bite contre ta cuisse.
Mais du coup je trouve ça dommage de se désensibiliser pour durer plus longtemps si c’est pour finalement avoir peu de sensations =/.
est-ce que les exercices tao ne pourraient pas permettre de contrôler son ejac tout en restant hyper sensible et donc sensations décuplées ?

Dans l’exo du cerf, il y a plusieurs pratiques, dont une de désensibilisation (si je me souviens bien)
Mais c’est juste le gland qu’on désensibilise, pas l’ensemble de la bite.

Et l’idée du sex-tao c’est de DEVENIR une bite.
donc à la limite, au final on se fout un peu de la bite.

Salut les frérots,

Je fais remonter ce topic. Avec la technique du cerf et de la douche, ça m’a un peu désensibiliser mais pas tant que ça. J’ai surtout fait l’exo sous la douche, je pense reprendre l’exercice que Folker avait donner.

Si vous avez d’autres exercices qui sont efficaces pour vous je suis preneur.

Merci, bise.

Salut, dans mon cas mon gland est trop sensible au point que ça diminue mon plaisir :

La stimulation superficielle du gland lorsque je suis en érection et décalotté me donne des sensations tellement fortes que je ne ressens plus le reste de ma verge, l’intérieur du gland ou encore ma prostate.
Autrement dit mon gland “aspire” ou “écrase” toutes les autres sensations, et cette sensation intense ressemble un peu à de la douleur, je peux jouir et avoir du plaisir avec mais c’est un plaisir incompatible avec la puissance sexuelle : je contrôle trèèèèèès difficilement mon éjaculation, c’est plus un réflexe éjaculatoire provoquable même sans réel plaisir ni désir. Je peux éjaculer avec cette stimulation même sans être en érection et si je suis en érection et que cette sensation écrase les autres alors je vais perdre mon érection.
D’ailleurs j’ai tendance à m’imaginer me faire dominer là où d’habitude j’aime imaginer dominer quand j’ai le plaisir de ma prostate pressée par mon muscle PC.

J’ai plusieurs fois envisagé la circoncision mais je n’ai pas envie de perdre en plaisir, que les masturbations deviennent compliquées et que je devienne tout sec à ce niveau (favorisant la sècheresse vaginale lors de la pénétration d’après mes recherches).

Pour l’instant je teste la technique de Jeanma (frapper mon pénis sur mes cuisses) et j’essaye de rester décalotté dans mon caleçon parfois mais mon gland se recouvre naturellement, il va peut-être falloir utiliser du scotch …

essaye de manuellement prendre de l’élasticité sur ton prépuce pour finir le taf sur ton phymosis,
et continue les exos de désensibilisation du gland.

Toute façon contrôler son éjaculation ça prend beaucoup de temps. J’ai regardé un peu les vidéos de Johnny Sins et même lui à ses début à eu du mal, d’ailleurs il est circoncis. Quand il est en tournage il choisis ses positions, il a même dit que à la maison sa copine peut le faire éjac plus rapidement que prévu suivant la position, genre en cowgirl il sait que ça peut le faire jouir rapidement.
Je sais pas comment cette sensibilité est si importante, le fait de trop s’y fixé aussi, c’est comme en méditation si tu focus sur une zone tu vas plus la sentir. Je pense qu’il faut voir sa sensibilité comme un allié et l’apprivoisé, quand tu sais que après quelques va et viens tu sens que ça arrive bah tu fais le maximum pour le gérer. Avant j’était focus là dessus h24, maintenant je fais avec et je m’en fou à la limite, mon but c’est des érections fortes, du contrôle et bien écouté mon corps quand c’est pas loin de sortir.

Les érections faible ça te fais monter ta sensibilité d’un seul coup, t’essaye tellement te stimuler pour avoir une grosse érection que tu finis par avoir toutes les sensations d’un coup et ça amène à l’éjac. A un moment je faisais le nofap + les exos, j’avais les couilles pleines, de grosse érections et bah je tenais pendant un bon moment sans avoir envie d’éjac. Un autre truc c’est que quand tu te masturbe tu focus que sur ta bite, toute ton attention est là dessus. Pense à une autre zone ou touche d’autres zones avant.