Sex-tao et burnout

Hello Jean-Marie et la communauté,

J’ai acheté récemment la formation sex-tao car c’est un des rares contenus exprimant une théorie sur l’énergie.

En quelques mois je me suis épuisé au travail à cause de cadences monstrueuses, d’une pression constante de la part de mes anciens boss, manque de sommeil et usage abusif d’alcool.
Ce cocktail couplé à un stress chronique m’a complètement déréglé et fait perdre toute mon énergie, si bien qu’après avoir démissionné de mon travail j’ai dû arrêter de travailler pendant 1 an.
Je viens de reprendre un travail complètement différent du précédent cette semaine mais j’ai extrêmement peur de perdre à nouveau mon énergie qui reste encore faible par rapport à mon niveau d’avant burnout.

Après avoir découvert Jean Marie sur YouTube j’ai décidé de suivre son entrainement de méditation micro orbitale que j’ai commencé la semaine dernière.

Je voulais donc savoir si Jean-Ma ou quelqu’un d’autre de la communauté connaissait cette problématique du burnout et si le sex-tao peut me permettre de générer de l’énergie alors que mon corps en est en grand déficit.

Merci par avance pour votre aide,

MarcoAurelio

Salutations,

-Présentation dans la section
-Avatar de ta trogne

Allez on se dépêche !

On se dépêche avant que Chick ne laisse sa pêche sur ta trogne !

1 J'aime

Ou ne lâche sa pêche sur sa tronche, ça lui changera du bocal :ok_hand:

1 J'aime

Il a mis un avatar !
Tu l’a échappé belle @MarcoAurelio

1 J'aime

Ne plus être employé est la meilleure façon de ne plus subir de « burn out ».

Mais oui pour répondre à ta question, le sextao (une fois bien maîtrisé) peut certainement t’aider à mieux gérer ce genre de problème.

À bon ? Pourquoi ???

@Chick_Norris

Merci de l’information, je ne savais pas qu’il fallait se présenter avant un post.

Je n’ai pas pris le temps ce weekend de rédiger une présentation mais je le ferai dans la semaine quand je le pourrai.

Merci beaucoup pour ta réponse.

Yes je suis de ton avis, il y a trop de risques quand on est employé de se faire exploiter, c’est là que commencent les problèmes. Je travaille actuellement à sortir de cet état d’esclavage qu’est le salariat mais c’est assez difficile, comment as-tu fait pour en sortir si ce n’est pas indiscret?

J’ai commencé ce weekend la méditation micro-orbitale, peu de sensations après 2 séances mais j’imagine que c’est normal. Il m’a fallu au moins 6 mois de méditation à raison de 10 minutes par jour dont 3 mois de méditation quotidienne pour en ressentir quelques effets. Comme dit Jean Ma ça va prendre du temps.

Tu pratiques depuis combien de temps ce type de méditation? Au bout de combien de temps et quels effets as tu ressenti?

Merci beaucoup par avance et excellente soirée,

MarcoAurelio

De nos jours je crois que tous le monde prend les entrepreneurs pour des mecs qui se la coulent douce.

Je pense même qu’ il y a plus de burn out chez les entrepreneurs.

  • Un entrepreneur ne compte pas ses heures.
  • Un entrepreneur a beaucoup plus de responsabilités.
  • Un entrepreneur a beaucoup moins de filets de protection.
  • Un entrepreneur met souvent ses biens personnels en jeu.

Bref oui bien sûr il existe des entrepreneurs qui ont réussis et qui délèguent finalement la plupart de leurs tâches. Mais en général ils ont tous un truc en commun : ils ont travaillé comme des malades pour y arriver et ont sûrement frôler le burnout plus d’ une fois.

L’ esclavagisme n’ est pas lié au salariat, l’ esclavagisme est lié au fait de travailler pour avoir de l’ argent.

Donc le seul moyen d’ en sortir c’ est de travailler le plus possible et le plus intelligemment possible sur la période la plus courte possible. Puis d’ investir stratégiquement cet argent afin qu’il travail pour toi.

5 J'aimes

Je suis entrepreneur et très loin du burn out et oui il y a des entrepreneur qui « se la coule douce » là je dois partir au sport (pendant que la plupart travail :wink: ), mais tout à l’heure je vous ferais un post pour vous expliquer les différents types d’entrepreneur que j’ai rencontré et pourquoi être entrepreneur est le meilleur choix possible (à condition que ce soit bien fait).

Je rejoint complètement l’avis de Astaa juste au-dessus, être entrepreneur ça peut vite tourner au cauchemar si c’est mal fait. Par contre si c’est bien fait c’est la meilleure chose qui existe. Pourquoi? Je vais vous donner mon retour d’expérience par rapport à ce que j’ai mis moi même en place dans ma vie et également par rapport aux personnes que j’ai rencontré.

Pour commencer, Il existe 3 grands « types » d’entrepreneur:

  • Premièrement le gars qui fait 70h par semaine pour au final gagner autant qu’un employé (ou à peine plus). C’est le type d’entrepreneur le plus répandu. C’est un peu l’archétype de l’artisan qui a des locaux, des véhicules, du matériel, etc… et qui à mis toutes ses économies dedans, ou c’est endetté pour monter sa boite. Quand tata Jacqueline vous dit au repas de famille qu’être entrepreneur c’est risqué et que tu fais trop d’heure, que tu n’as plus de vie etc… c’est de lui dont elle parle.

Bien souvent ces gens là connaissent bien le travail technique (ils sont de bon maçon, charpentier, boulanger, etc…) mais n’ont aucune idée de comment gérer et faire prospérer une entreprise, ils se contentent d’apprendre sur le tas et faire ce qu’ils savent faire, à savoir, le travail technique. Et malheureusement peu d’entre eux osent se remettre en question, et ils acceptent donc de vivre comme ça. Au final ils se sont juste créés un nouveau travail et deviennent esclave de leur propre entreprise. Ce sont donc ceux qui sont le plus victime de burn-out.

Je vous invite à lire « the E myth » qui est un livre qui explique parfaitement pourquoi la plupart des entrepreneurs qui se lancent échoue et comment éviter cela. En gros il explique qu’une entreprise doit être un système à ton service et non le contraire (je reviendrais la dessus plus tard).

  • Le deuxième type, c’est le gars qui lui aussi passe énormément d’heures sur son entreprise, à la différence que lui c’est par choix (à l’inverse de celui vu au-dessus qui est obligé car sinon il finit à la rue). Il adore son business, c’est sa passion et il tient à le faire grossir le plus possible. Ce gars ne gagne pas d’argent pour vivre car il gagne déjà minimum 5 ou 6 chiffres par mois. Son entreprise est grandement déléguée et automatisée (par des employés ou par des ordinateurs/logiciels) Il pourrait travailler beaucoup moins, voir même arrêter complètement si il voulait. Il gagne de l’argent car pour lui c’est un jeu, il adore ça. C’est exactement le profil du milliardaire qui passe ses journées sur le développement de son business alors que ça fait des années qu’il n’a plus besoin de gagner de l’argent car il en a assez pour la nuit des temps.

  • Le 3 ème type, c’est le gars qui passe très peu de temps sur son business et qui pourtant gagne bien plus d’argent que la moyenne. Gagner de l’argent en ayant beaucoup de temps libre comment est-ce possible?! Il est vrai que pour beaucoup de personnes cela semble impossible (à part lorsque l’on est à la retraite). Mais c’est bel et bien possible, j’en suis la preuve vivante et mes nombreux amis/connaissances également.

Pour cela vous devez créer un système au service de votre vie, c’est l’argent qui travail pour vous et pas le contraire. Vous devez gagner de l’argent même quand vous dormez, pissez, baisez, faites du sport etc… De l’argent entre 24h/24 7j/7, vous n’échangez plus votre temps contre de l’argent, ou alors si vous le faites vous gagnez un max d’argent en un minimum de temps, c’est indispensable si vous désirez être libre. La plupart des gens sont prisonnier de leur emploie, et ne sont pas épanouie à 100% car ils échangent leur précieux temps contre des sommes ridicules d’argent (celui qui gagne dans l’histoire c’est leur employeur). Ils échangent du diamant (leur temps qu’ils ne rattraperont jamais) contre de la terre ( deux chiffres de l’heure).

Mais alors comment faire pour être libre et sortir du métro/boulot/dodo? Il y a plusieurs façons, mais la plus efficace aujourd’hui c’est celle que j’ai moi même utilisé et que de nombreux amis et connaissance ont également utilisé: INTERNET.

Internet est un outil formidable permettant de gagner de l’argent 24h/24 7j/7 de partout dans le monde. Internet a permis à de nombreuses personnes de sortir d’une situation qu’ils détestaient et d’enfin vivre leur rêve (j’en fais partit). Et oui grâce à internet il y a des personnes qui vivent vraiment paisiblement. Des mecs qui gagnent 5 chiffres par mois en s’occupant 1h ou 2 par jours de leurs business tout en voyageant de partout dans le monde ce n’est pas une connerie, c’est bien réelle, je vous le confirme. Bien entendu il faut mettre un système en place derrière et ça ne se fait pas en claquant des doigts, mais ça peut aller très vite, pas besoin d’attendre 10 ans.

De quel genre de système je parle? Et bien sur Internet le « système » le plus connu (celui que j’utilise) consiste à se faire connaitre dans une thématique bien précise, puis de vendre des services en rapport avec cette thématique. Bien souvent il s’agit de formation en ligne. Par exemple si vous êtes un super guitariste vous pouvez créer tout un écosystème autour de votre compétence. Vous créez une chaîne YouTube, un blog, un compte instagram etc… où vous apprenez aux gens à jouer de la guitare, le but est de se créer une communauté autour de ça et de leur vendre des produits par la suite.

Aujourd’hui c’est un business modèle que l’on peut voir dans toutes les thématiques. Musique, sport, relation, etc… Bien entendu au début créer du contenu et une audience vous prendra du temps, mais franchement quand on travail de chez soit sur quelque chose qui nous intéresse un minimum on a pas l’impression de travailler. Puis votre contenu une fois qu’il est publié travaillera pour vous. Par exemple une vidéo YouTube que vous avez fait il y a 3 ans peut continuer à vous apportez du trafic et des clients (bien entendu il faut être bien référencé etc… mais bon je ne vais entrer dans les détails ici, je vous explique juste le business modèle).

Créer les formations c’est du travail à faire également mais une fois faites elles travailleront pour vous pendant des années, et si votre « funnel de vente » est bien fait vous les vendraient 24/24 7j7, vous gagnerez de l’argent pendant que vous dormez. Ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres de source de revenue permettant d’être libre, et je ne suis pas entré dans les détails, car il y a certainement des points que j’aurais du éclaircir, mais je peux vous assurez je ne connais aucune personne faisant ça qui est en burn out.

Dernière chose, j’entends souvent des personnes dire qu’être entrepreneur c’est risqué, qu’il faut de l’argent pour se lancer etc… Mais si vous vendez du service vous n’avez pas besoin d’argent, et en plus vous ferez d’énormes bénéfices. Il n’est pas rare de voir des vendeurs de formations, coach, consultant, gagner plus d’argent tout seul de chez eux, qu’un entrepreneur qui a des locaux, du matériel, des employé etc…

Bien entendu, ici je parles de profils type d’entrepreneurs que j’ai rencontré, ainsi que de profil type de business, il y a toujours des exceptions à tout, et bien entendu tout cela ne se fait pas du jour au lendemain d’un claquement de doigts, il y a plusieurs étapes qu’une entreprise rencontre lors de sa croissance et tout n’est pas rose évidemment.

Mais je le répète une dernière fois, si les choses sont bien faites, une entreprise au service de votre vie vous rendra 100% épanouie et heureux et ne risque pas de vous faire tomber dans un burn out. Contrairement à un travail d’employé où une tiers personne décide à votre place quand vous venez au travail, quand vous repartez, avec qui vous travaillez, et combien vous gagnez au centime près.

4 J'aimes

Et pour te répondre, ça ne fait pas longtemps que je pratique le sex tao (environ 2/3 semaines) donc pareil pour l’instant je ne ressent rien et je me concentre surtout sur l’apprentissage des exercices pour les faire correctement.

Comment j’ai fait pour sortir du salariat? C’est très simple j’ai fait 2 ans d’apprentissage durant lesquels j’ai servi d’esclave bon marché, ce qui m’a complètement dégoutté, et à partir de ce jours là je me suis juré de ne plus jamais travailler pour quelqu’un. Bon derrière j’ai fait un peu d’intérim de temps en temps, puis je me suis mis au chômage et durant cette période de chômage j’ai découvert qu’internet est une fabuleuse opportunité pour changer de vie.

A partir de là j’ai monté ma propre entreprise qui me permet aujourd’hui d’être complètement libre et de ne plus avoir l’impression de travailler. Je gagne de l’argent de chez moi en m’organisant comme je veux, et j’ai juste besoin d’un ordinateur et d’une connexion internet pour gagner de l’argent.

@Violdemort tu vends des formations dans quel domaine ?

Les premières que j’ai vendu c’était dans le domaine de la communication/relation accès sur le non verbal. Et là depuis quelque temps j’ai mis ça de coté car je suis tombé amoureux de tout ce qui touche au marketing digital, et maintenant j’aide des entreprises à se développer grâce aux réseaux sociaux, et je compte sortir dans quelque temps une formation à ce sujet.

Très bien. Envoie moi en pv ton site, cela peut m’intéresser. Merci.

Ce n’est pas contre toi, ou que je ne te fait pas confiance, mais je préfère pour le moment ne pas partager cela. J’espère que tu comprendras :slightly_smiling_face:

Merci quand même pour ton intérêt :+1:.

Refermer les portes à l’ambassadeur de la bienveillance, et du respect du sens morale…

silvi
Quelle erreur…(si je peux me permettre :))

1 J'aime

Hum pas vraiment d’accord avec toi, je rejoins @Violdemort sur sa catégorisation des 3 types d’entrepreneurs.
Je connais des mecs qui kiffent leur vie à 10k par mois en travaillant disons 4h par jour, des mecs dont mon ancien boss qui taffent 15h par jour uniquement pour le kiff de faire de l’argent qui finiront certainement multi millionnaires, et des pauvres gars qui galèrent à 70 heures par semaines parce qu’ils ne veulent pas déléguer.

De manière objective comme le rappelle @Violdemort, en tant que salarié tu es toujours soumis à une autorité supérieure qui a quasiment toute puissance sur toi, c’est un peu moins vrai dans une grande entreprise mais dans toute PME qui se respecte où ton boss = l’actionnaire majoritaire de l’entreprise (le pire cas possible si celui ci est une enflure, et c’est aussi le cas le plus répandu d’après mes expériences). Statistiquement ta vie a de grandes chances d’être un enfer et si par chance ce n’est pas le cas ça ne risque pas d’être un long fleuve tranquille.

Sauf si tu es un excellent spécialiste reconnu dans son domaine, as un avantage concurrentiel bien défini, que t’es le fils du patron ou que t’en as rien à foutre parce que de base t’es blindé, le salariat est juste la pire situation pour un homme, parce que t’es pas tout seul sur le marché et que si t’es pas content --> direction pôle emploi et tu seras remplacé fissa par un mec qui lui crève la dalle.

Avec l’apparition de l’armée de réserve du capitalisme, ie le chômage de masse, le pouvoir est passé des salariés aux patrons. Les dés sont déjà pipés avant de jouer.

1 J'aime

Question con peut-être: @Violdemort c’est toi Romain de dropshipping reborn?