Sex-Tao & Orgasme féminin

Bonjour Coach, bonjour mes frères couillus,

J’ai une interrogation par rapport à l’orgasme féminin et à sa fonction énergétique.

Nous avons tous compris que lors de l’orgasme masculin, nous perdons beaucoup d’énergie destinée à la base à la procréation. La femme perd la même énergie pour la même raison durant les règles.

Partant de là, deux questions découlent:

  1. L’orgasme féminin est-il une perte d’énergie pour la femme? @Jeanma parle d’orgasmes thérapeutiques pour la femme donc on pourrait en déduire que ce n’est pas le cas.

  2. Lorsqu’une femme a un orgasme avec nous, cela nous “recharge-t-il” en énergie?

Merci les frérots pour vos pensées à ce sujet.

Salut @Bloody-Dwarf_G1, je sais que l’orgasme clitoridien a tendance à faire perdre de l’énergie à la femme, cf: comment gérer une nymphomane, de JM. A contrario, l’orgasme vaginal énergise la femme.

De plus, je sais que faire l’amour (pour ma part sans éjaculer) et rester un long moment avec une femme me fait perdre beaucoup d’énergie, comme si elle drainait mon énergie pour elle.

J’ai peu d’expérience et ne suis absolument pas calé à ce sujet mais je te partage mon ressenti, au plaisir.

Merci pour ta réponse. Je serai curieux d’avoir l’avis des autres!

Le corps humain perd tout seul de l’énergie (calorie?), sans rien faire, rien que par le système nerveux parasympathique.
Tout mouvement/accélération du corps humain fait perdre, logiquement, encore plus d’énergie.

  • Quand tu fais du sport, tu perds de l’énergie.
  • Quand tu roules une pelle, tu perds de l’énergie (jusqu’a 6 cal/min, y’avait eu une étude la dessus avec le nombre de muscles pris en compte etc.)
  • Donc quand tu baises, forcément tu en perds aussi beaucoup.
    Déja rien que le fait de bander agit sur plusieurs muscles et glandes, d’où pertes de calories supérieures au repos.

Lors de l’orgasme, il y a aussi grosse perte d’énergie vu tout ce qui est mis en cause en interne.
Entre la contraction des muscles, les hormones libérées etc. c’est du sport (en chambre) à lui tout seul.
J’ai pas envie de chercher des documents factuels, (il y a forcement des études la dessus) mais cela me parait une évidence.

L’orgasme peut être appelé “thérapeutique” au même sens que le rire, ou la lumière, à priori ?
C’est à dire qu’a partir du moment ou ça fait du bien au moral, ça aide des gens, soit…
Prendre du plaisir est toujours mieux que de se scarifier…

Pour ta question 1 : Oui c’est une grosse perte d’énergie (y’ a qu’a voir comment elles transpirent).
“Thérapeutique” dans le sens “qui fait du bien au moral, et donc par incidence au corps” ne veut pas dire qu’il n’y a pas d’autres effets (rythme cardiaque, fatigue, baisse de libido, faim, soif etc.)

Pour ta question 2 : Il n’y a aucune raison, pour que la fatigue de l’un, donne de l’énergie à l’autre.
Ta bite dans son cul, n’est pas un aspirateur à calorie, ni une antenne electro-magnétique :slight_smile:

Ensuite je suppose que tu ne parlais pas de calories, mais d’énergie cosmique ?(ou un terme spirituel du genre énergie quantique, énergie éthérique etc.)
Là, on est dans un autre domaine, mais la conclusion est la même pour moi.

Lors de l’orgasme, tu libères une forte dose d’énergie, même si elle fusionne ou se mélange avec l’autre, il y a grosse déperdition (il doit y avoir des photos de kirlian ou des scans énergétiques modernes qui le montre).
Mais je ne vois pas comment l’autre personne va absorber ton énergie, l’humain n’est pas formé pour.
A la limite, peut être que des guérisseurs ou des maîtres reiki en auraient la possibilité, et encore…

Bref, une femme n’est pas une succube et n’aspire pas l’énergie vitale des hommes, juste sa bite :slight_smile:

Les seuls exemples (à ma connaissance) de transferts d’énergie éthérique, sont les forets (arbres centenaires) et les pierres (menhirs, dolmens) etc. qui sont reconnus pour être des réservoirs.