Sex Tao / Retour d'experience + Questions

Salut Roi des Naines,

Voilà j’aurais quelques questions sérieuses à propos du Sex Tao en général.

D’abord j’aimerais te remercier pour le contenu que tu produis, et je n’en rate jamais une miette.

J’aimerais te faire un long mail pour t’expliquer ma situation :

J’ai aujourd’hui 25 ans. J’ai toujours été quelqu’un de très sexué et quand je suis arrivé à l’âge adulte, je pratiquais la masturbation quotidiennement.

J’éjaculais tous les jours voir 2 fois dans la même journée à l’époque et je ne me rendais pas compte que ça influait sur mon énergie sexuelle et ma productivité.

Un beau jour, je me suis rendu compte tout seul que ça me fatiguait automatiquement sans ayant fait le moindre effort. Je décidai tout seul de reduire ma pratique quotidienne à 2/3 fois par semaine.

Plus tard, le faire 2/3 fois par semaine me permettait de constater que j’avais toujours un manque d’énergie et je me sentais toujours dépendant de la branlette. Je décidais donc petit à petit de casser cette habitude et de ne le faire plus qu’une fois par semaine.

Le problème, c’est qu’à chaque fois que j’éjaculais, j’avais de nouveau envie de retomber dans l’addiction (je précise que je ne mattais que très rarement du porn, et je pense ne jamais avoir été accro à ça. Mon imagination faisait toujours le taff…)

Avec le temps et en devenant de plus en plus occupé dans ma vie, j’ai peu à peu complètement perdu l’habitude d’éjaculer en me masturbant. Mieux encore : je ne ressens plus du tout l’envie d’éjaculer. J’ai associé l’éjaculation comme une perte d’énergie. J’apprécie même avoir de l’énergie sexuelle et je pratique même la transmutation energétique pour être plus productif dans ma vie.

Seulement voilà, j’ai voulu aller plus loin : un jour je suis tombé sur ta formation. J’ai su que tu avais vulgarisé Mantak Chia à ta sauce et j’ai trouvé super. J’ai donc acheté et commencé à m’y mettre (j’avais par ailleurs lu un livre de ce dernier intitulé « the multiorgasmic man ») - j’étais convaincu qu’on pouvait avoir un orgasme sans ejaculer. Je décidai donc de suivre ton programme d’entraînement.

Pendant 2 bons mois, j’ai été pas mal régulier : entrainement du muscle PC et sniffage de couilles etc. J’avais l’impression d’avoir du résultat au début (je ressentais des sensations dans la zone génitale etc, et j’essayais de faire remonter le tout dans la colonne vertébrale jusque dans l’arrière du sommet du crâne).

Mais mon boulot en Chine devenait de plus en plus exigeant, et j’ai eu du mal à pratiquer le matin etc, à garder la motivation et à garder de la discipline.

J’ai actuellement une copine chinoise et donc une pratique sexuelle régulière. À chaque fois que je baise, j’ai l’impression de redouter l’éjaculation.

J’arrive à repousser tant bien que mal le moment fatidique, mais il est inévitable. Je finis par éjaculer un moment ou à un autre (surtout quand ma copine m’incite à le faire et dit « give all you have, fuck me as hard as you can ») et comme tu le dis si bien, les filles sont programmées pour nous faire gicler.

Au final à chaque fois que j’éjacule après la baise, j’ai l’impression d’être une merde. Je mets en général 3 jours avant de recupérer une energie correcte, je m’en veux d’avoir éjaculé et je n’arrive pas à avoir du résultat avec le sex Tao.

C’est devenu une obsession, j’y pense tous les jours et ce putain de problème de vie dure maintenant depuis de longues années… (cf. Historique de la branlette)

Habitant en Chine, j’hésite même à aller faire un coaching perso avec Mantak Chia au Tao Garden à Chiang Mai en Janvier prochain pour maîtriser la méditation micro-orbitale une bonne fois pour toute.

Si tu étais moi, que ferais-tu?

Bises au roi des Naines

Jérémy

Arrives-tu à faire le bloc couille pendant la baise? As-tu l’autre formation de jm « retarde ton éjac » qui complète parfaitement sex tao?

Oui j’ai l’autre formation de JM, qui est certes utile mais que temporaire on va dire…

Non je n’arrive pas à faire le bloc-couille