Tabou#1 plus de dopage = plus de réussite?

salut les gars je suis nouveau !!
voila je suis tellement un grand fan du développement de la masse musculaire
que j’ai quelques notions d’endocrinologie (oui il y a lien indissociable entre les deux disciplines)

et dans cette quête vers la réussite on nous rabâche qu’il faut être un prédateur, plus fort, plus malin etc…

une supplémentation de testo androgene te rends plus masculin, plus agressif, plus poilus, plus musclé, plus fort, plus de niaque

même si quelqu’un est déja « avantagé » par la nature est-ce que ça ne sera pas productif de succomber au coté obscure ?

shwarzy > mr olympia > star > homme politique 72ans

A toi de voir si tu veux garder tes couilles intactes… Je pense que tu vis plus intensément sous testo (+ faim, + de libido, meilleur physique…) mais après à toi de peser le pour et le contre.
Je pense que même si de base t’a une bonne testo, le fait de se doper ça reste sans commune mesure avec le taux d’un mec avec une bonne génétique.

Mais dis toi aussi que la testo c’est une hormone comme une autre, y’a pas de raison de la mettre sur un pied d’estale (des hormones puissantes et importantes pour le développement de la masse ou pour la sèche y’en a pas mal).
Je trouve ça assez con d’ailleurs de toujours tout résumer à la testo(Oh il a une grosse voix donc bonne testo ou encore Oh il est poilu bonne testo). Le corps c’est complexe et crois moi que c’est pas en connaissant 2 ou 3 hormones que tu va pouvoir comprendre quoi que ce soit. Y’a mille et une variables qui peuvent influencer les caractères sexuels primaires et secondaires, la testo n’en représente qu’une seule.

1 J'aime

oui c’est vrai parler uniquement de testo pour dire dopage c’est un peu vu et revu
-j’aurais pu parler de T3 T4 qui fait mincir mais qui augmente l’irritabilité
-GH qui favorise l’hyperplasie mais qui fait de la rétention d’eau
-insuline si c’est mal fait on chope on bon diabete des familles…
mais je ne le lie pas obligatoirement ces hormone avec l’esprit « conquérant » tu vois?

c’est vrai mais quand je regarde shwarzy il a commençait à 15ans, pas de PCT possible il est complètement dépendant des piqures, mais est ce que c’est vraiment une mauvaise chose pour jouer à la vie en mode facile

Salut !

La dope c’est sympas en apparence, mais regarde ton dernier post hein, tu le dit toi même c’est vu et revu
t3 t4: ta un point positif, un négatif bien nul pour le social
les gh: un point positif un négatif nul a chier pour le corps
insuline: une maladie de merde

Donc en gros ta toujours une couille.
En restant naturel tu en chie a la mort, tu galère comme une chien mais ta aucune contre partie. Tu as besoin de temps (le corps c’est un investissement a long terme) et de DISCIPLINE. Mais une fois que tu a atteint ton but tu es une vraie machine !!

En plus la dope ça coûte assez cher, ça te pompe tes couilles comme des raisins, et le jour ou tu arrête tu perd tout. Donc en gros c’est comme une drogue, tu peux pas t’arrêter du jour au lendemain si tu veux garder ta masse, cercle vicieux a vie.

Toujours envie d’en prendre? :rofl: Et encore je t’ai fait un résumé foireux, j’aurai pu écrire dix pavé comme ça.

1 J'aime

En gros :

  • Testo = pas cher et dispo partout dans le monde même sans ordonnance dans certains pays (Thaïlande pour ne cire qu’elle).
  • GH = hyper cher (compte au moins 1000 à 2000 euros par mois), c"est une galère car il faut la conserver au froid (c’est une hormone très fragile, il ne faut pas la secouer ou la laisser à l’air libre) et un peu surcôtée. D’autant plus qu’elle peut interférer avec la t4 et causer une hypothiroidie plus ou moins prononcée.

En fait, de manière générale, une hormone isolée c’est puissant quand tu prend des grosses doses mais, dans des proportions humaines, des variations de taux de testo ont peu d’impact POUR UN INDIVIDU DONNé.
2 personnes avec le même taux de testo auront des résultats complètements différents en fonction notamment de leurs récepteurs, de l’efficacité de la conversion en d’autres hormones androgènes (DHT par exemple) etc…

Tout ça pour dire que comparer deux individus avec pour seul critère le taux de testo c’est très léger.
D’autre part, si tu te dope, moi je conseille de partir en mode blast and cruise parce que je pense que c’est très difficile de résister de nouveau à la tentation quand tu as déjà fait une cure (suffit de voir tous les exemples qu’on a dans le fitgame) et qu’au moins t’es sûr de pas avoir de crash de testo (ce que j’ai vécu et qui est l’une des pires choses qui puisse arriver à un homme).
Le bémol c’est qu’en faisant ça, tu sacrifies tes couilles (et tu deviendras sûrement stérile au bout de quelques années).

En gros ce n’est pas une décision à prendre à la légère mais j’avoue y réfléchir moi aussi.

1 J'aime

Super explication très claire j’ai appris des choses !

Perso je prendrais pas le risque de me gourer et que mon corps parte en couille. Mais tu as l’air d’être calé dessus :muscle:

Oui comme dit précédemment c’est vraiment pas quelque chose à prendre à la légère et je ne pense pas que ce soit une bonne idée de se doper si l’on est déjà satisfait de son corps mais qu’on en veut plus car on risque de tout perdre…

C’était un plaisir de partager un peu de connaissances avec des frérots :wink:

1 J'aime

Merci, pour cette bonne barre de rire mec !
J’ai lu ton post en écoutant
AMERICA !! FUCK YEAH !!!
s’était de circonstance, il ne manque plus que la coke et les putes^^

Plus sérieusement, je n’suis pas la pour juger, mais tu a 26ans il me semble.
A cet age en principe tes testicules et tes glandes surrénales produisent un bon taux de testo.
Pour le moment je te suggère de ne pas flinguer ton axe gonadotrope, et de manger et t’entraîner correctement,
j’imagine que tu va déjà a la muscu (ce qui est très bien), pratique un sport de combat en plus (la confrontation physique augmente aussi naturellement le taux de testo)
Voici une petite liste (non exhaustive) d’aliments qui pourront t’aider

  • Les choux. …
  • L’ail. …
  • L’oeuf. …
  • L’avocat. …
  • Les graines. …
  • Le saumon. …
  • L’huître. …
  • La noix…

Si après ca t’as toujours envie de te doper, attends au moins d’avoir 50ans, une fois que le système endocrinien est fatigué et a fait son temps,
la je peux comprendre (et encore, les effets que le dopage pourront avoir sur ton état psychologique diminueront certainement la sagesse que tu devrais acquérir a cet age)

1 J'aime

pour repondre à [Chibregoutgorgonzola] je crois,
-oui je pensais au blast an cruise
-c’est vrai le faire à 26ans c’est un peu jeune je pensais attendre 35 ans par la
après je parle pas uniquement dans un but sportif, je parle surtout pour être plus chaud au taf, gravir plus rapidement les échelons être plus attirant, être psychologiquement plus dominant etc

merci pour toutes réponses les gars, j’ai lu plein des choses intéressantes

1 J'aime

Salut Alpha,

Mieux vaut mettre en oeuvre toutes les techniques naturelles pour augmenter son taux de testo :
La bouffe (citée plus haut)
Le sommeil
Douche froide
… puis doit y en avoir d’autres…

Si on réunit tous ces paramètres, la niaque, l’impulsion de réussite, etc. seront suffisants. Certainement pas au niveau d’une supplémentation artificielle en testo mais gardons à l’esprit que concernant ce genre de chose, le mieux est toujours l’ennemi du bien.

L’esprit, à moyen et long terme, se retrouve toujours plus fort quand il ne succombe pas à la facilité.

Porte-toi bien

1 J'aime

Je ne suis pas pour les produits dopants, beaucoup succombent à la tentation parce qu’ils croyaient pouvoir atteindre le physique de leur idole en restant naturel car lui dit l’être alors qu’il ne l’est pas.

Tu cite Arnold mais à son époque les produits étaient différents, je pense moins actifs et donc moins dangereux qu’aujourd’hui. Ça reste une question de dosage également.

Perso j’ai un niveau de testo assez élevé et si je me remet sérieusement à la muscu je sais que beaucoup croirons que je me dope. Pour l’exemple je n’ai plus fais de muscu régulièrement depuis 10ans mais mon tour de biceps est toujours à 43cm, j’ai de gros mollets sec alors que c’est généralement le point faible de tous les bodybuilder.

Maintenant si je voulais faire de la compèt, je pense que je pourrais franchir le pas mais sous surveillance médicale stricte, je crois qu’il suffit de merder une seule fois pour foutre le bazar dans le système hormonal et le regretter toute sa vie…

1 J'aime

Il n’y pas que le dopage pour avoir des muscles! j’ai fait un topic dessus d’ailleurs sur le dopage (concentration deepwork)

1 J'aime

c’est sure que j’ai pas atteint ma limite j’espère en tout cas !!
j’avoue être jaloux des 43cm de tour de bras
je suis bien physiquement peut être un peu gras a cause de l’alcool mais quand je bois pas d’un mois je retrouve un physique bg, et biensur je fais toutes les petites techniques, douche froide, sprint, gingembre, un carré de chocolat noir, FENUGREC*** (pour les connaisseurs)

j’ai cru voir qu’il y avait un topic, a voir !

1 J'aime

Si ta priorité est toujours d’augmenter ton taux de testo évite de picoler (même de temps en temps) et si on te casse les couilles en soirée du style « Va s’y ! Bois un coup ! S’est la fête ! Fais pas ton rabat-joie !!.. » Sache que pour moi, ce type de comportement justifie l’agressivité si la personne insiste…

C’est simple, 1g d’éthanol (7 calories) est quasiment aussi énergique que 1g de lipide (9 calories). Ainsi, l’apport calorique peut vite augmenté tout au long de la soirée sachant que l’alcool, ce sont des calories vides qui ne servent à rien et qui ne vont pas t’aider à prendre plus de muscle…
De plus, l’alcool rend beaucoup plus difficile l’oxydation des lipides et augmente le taux de triglycérides sanguin…

Un point important à ne pas négliger si tu veux augmenter ta masse musculaire ou la maintenir en période de sèche. La consommation d’alcool, même modérée, ralentit la récupération musculaire après un entraînement. L’alcool pourrait influencer les niveaux de myostatine qui augmente dans les muscles en présence d’alcool et est capable de réduire la prise de muscle en empêchant la création de nouvelles fibres…

Enfin, pour ce qui nous intéresse le plus,
en consommant entre 30 et 40g d’alcool par jour, la testo peut baisser de 6,8% chez l’homme mais aucune baisse chez la femme. Cela signifie que 3 bières par jour pendant 3 semaines entraînent une réduction de 6,8% de testo chez l’homme…

Au fait (juste a titre info),
t’auras pas besoin de te doper, même a 35ans,
Pour ma part, je vais les avoir cette année, et mon six pack n’a jamais été aussi sec et saillant, et je me sens en meilleure forme que quand j’avais 20ans …

Evidement, pour en arriver la, faut ce sortir les doigts du cul !
Mais on est tous la pour ca non ?

3 J'aimes

je connais bien la myostatine mais je t’avoue que je ne savais pas que l’alcool l’a « stimulé »
je sais que la mal bouffe, la clope, l’alcool et la branlette à outrance ça fait de a prolactine (très trèèèèèèèèèèès vulgairement c’est l’hormone qui te blase et qui t’empêche de mincir)

c’est pas la première fois que j’entends qu’a 30 - 35 ans on se sent mieux
peut être que les hormones arrêtent d’être capricieuses

1 J'aime

Moi je me dit que je tiens très fort à la santé de mes couilles, donc je passe mon tour pour ces merdes ^^

1 J'aime

Disons que sur le court terme ça peut avoir quelques avantages, mais sur le long terme c’est catastrophique. Tous les organes prennent cher (cœurs, reins et foie principalement) et les rares qui s’en sortent bien comme Arnold par exemple sont sous TRT. Donc le ratio gain/perte est plutôt merdique je trouve :slight_smile:

Sans compter ceux qui meurent entre 20 et 30 ans d’un arrête cardiaque parce qu’ils avaient sois disant une mal formation du cœur.

1 J'aime

Il n’y a pas de secret, faut juste s’entraîner intelligemment à la salle, avoir une bonne alimentation et un bon sommeil, je vous prends pas pour des cons les mecs, mais c’est toujours bien de répéter les choses évidentes.

Personnellement mon but c’est la masse musculaire, le gain de force n’est donc qu’une conséquence pour moi et non le but.

Et bah oui parce que si vous faites des cycles de force, ça fait clairement ralentir votre progression pour prendre en muscle, ce qui compte pour prendre en masse c’est le volume d’entraînement, plus le volume d’entraînement est gros (répétitions et séries) plus vous congestionnez, c’est tout con mais c’est du bodybuilding, pas du powerlifting !

On rajoute à cela une exécution de mouvements parfaite et les progrès seront là.

Ça sert à rien de vous doper si vos entraînements c’est de la branlette de base.
T’as des mecs qui s’envoient des doses de mulet dans les fesses mais ont toujours un physique banal, C’est la triste réalité.

1 J'aime

Je dois être complètement honnête et te dire la vérité…

En 15ans, j’ai quand même eu le temps d’arrêter la weed (je n’ai jamais fumé de clopes par contre),
j’ai stoppé totalement l’alcool (bien que je ne buvais que quand je sortais faire la fête, s’est pour ça que je te dis que même boire juste de temps en temps, ça fait une différence),
j’ai également drastiquement modifié ma diet (et je continue a y ajouter des ajustements),
J’ai également quitté la ville pour m’installé a la campagne (une vie stressante peux augmenter ton taux de cortisol donc l’environnement est important)…

Je sais que tu peux avoir l’impression que je vis comme un moine, mais j’ai bien pris mon temps pour faire petit a petit toutes ces modifications (que je continue, car au final, j’y prends beaucoup de plaisir)
Et je ne m’en suis presque pas rendu compte.

3 J'aimes