Très endurant : Avantage et inconvénient

Salut Jean-Marie, les frérots,

Salut frérot !

En gros si je comprend bien, tu as du mal à jouir avec ta meuf, alors que t’y arrives bien quand t’es seul.
Et tu veux en apprendre plus sur cette situation.

Je veux bien ouvrir le sujet, si tu reformules ton message initiale.
C’est la construction du message et de tes phrases qui ne me va pas.
Tu pars dans tous les sens.
Soit plus précis, et surtout plus construit dans ton propos.
Fais de ton mieux.

Bise

En gros quand je fais l’amour, ou même quand je me masturbe, je ressens trois phases : au début je sens rien de spécial, en dehors de l’excitation et l’envie;
au bout d’un moment j’ai une légère sensation agréable au niveau du muscle PC qui dure quelques secondes et qui signifie que je suis bien; et seulement après ça je peux jouir au bout de plusieurs minutes si je ne cherche pas à me retenir.

Le problème c’est que la phase où je ne ressens pas de sensation particulière est extrêmement longue, genre 30 minutes quand je fais l’amour et bien 10 minutes voir plus quand je me branle.

Donc tu passes d’une phase où tu ne ressens rien, à une phase agréable trop courte, puis à une éjac si tu ne cherches pas à retenir.
Et si je comprends bien, tu aimerais accéder à la phase de plaisir dès le début.

Question :

est-ce que tu n’as pas la bite ou le corps insensibilisé ?
-trop de gatigue au moment de commencer le sexe
-trop de branlette (même sans éjac) qui pourrait insensibiliser le sexe

Si d’autre gars sont dans ce cas, vos expériences sont intéressantes, hésitez pas à partager.

Pour ma part, dès le début du contact sexuel j’ai beaucoup de plaisir SAUF
si je suis mal configuré
ou si je suis trop crevé
ou si j’ai trop baisé le jour même (peau du pénis irritée)

En réponse à tes questions :

Je suis justement très sensible sur le reste du corps quand une femme me touche, du genre très chatouilleux, énormément de plaisir dans le haut du dos, quasiment jouissif quand elle me triture le lobe de l’oreille du bout des lèvres… ce genre de choses.

Concernant ma bite j’ai de temps en temps pas mal de sensations de plaisir sur le dessus du gland s’il est frotté pendant l’érection, mais pas souvent. Après pas de sensation particulière en début de pénétration ou pendant une fellation.

Non généralement je ne suis pas fatigué au moment de commencer le sexe. Pas de branlette en ce moment depuis quelques temps.

C’est possible d’avoir perdu sa sensibilité à cause de la branlette en étant plus jeune ? La première fois que je me suis branlé j’avais 11 ans et je me suis contenté de ça pendant un bon moment car je n’arrivait pas à trouver de partenaire.

un peu chelou… le reste du corps sensible, mais pas la bite.

d’autres gars sont dans ce cas de figure ?

Pour toi, j’aurais tendance à encourager tes partenaires à focaliser sur tes zones sensibles alors.
Moi des fois je le fais.
Par exemple, çà m’arrive d’aller aux putes, et de pas spécialement avoir envie qu’elles me touchent la bite.
Alors je leur demande de lécher mes tétons, mes oreilles, ou m’embrasser.