Trouver un domaine pour le deepwork

Salut les gars ! :slightly_smiling_face:

Pas mal d’entre nous (moi y compris) ne savent pas par quel moyen devenir indépendant.

Alors JM nous a parlé de Dropshipping notamment, certains font des formations ou des études sur un sujet précis, d’autre ont des talents ou des facilités (père programmeur ou mère fonctionnaire…)

… bref, vous l’aurez compris certain n’ont pas ces éléments et sont perdu.

Je vais prendre mon exemple:

-21 ans
-a travaille dans la restauration, l’usine, le chantier, la vente…
-cherche un domaine dans lequel progresser et ne trouve pas

Je vous propose pour m’aider moi et ceux qui ont en besoin de répertorier des idées de secteur d’activité, balancer des pistes de réflexion, des formations accessible et intéressante pour l’avenir et autre conseil.

On parle naturellement pas de « planque » mais de domaine dans lequel on peut progresser financièrement.

1 J'aime

Salut frérot !

C’est assez étrange qu’à 21 ans tu ne trouves pas de domaine dans lequel progresser. J’ai 22 ans et je sais que je peux améliorer mille compétences (copywriting, langues, sport, éloquence, apprendre la programmation, la vente…).

Je te conseille de chercher à savoir ce qui te plait vraiment. Quelles sont tes passions?

1 J'aime

Tu peux commencer par prendre une feuille est écrire toutes les caractéristiques du métier idéal à tes yeux :ok_hand:

2 J'aimes

Bon les gars je viens de finir d’écrire un pavé vous répondant, je me suis ensuite rendu compte que je parlais beaucoup pour au final pas grand chose. :face_with_monocle:

Mais aussi étrange que cela puisse paraître vos 2 messages m’ont réveiller, j’ai reussi à réfléchir dans la bonne direction et je viens d’avoir quelques idées très intéressantes.

J’avais littéralement oublié ma passion pour la psychologie, la psychanalyse et les sciences périphérique à ça. Maintenant me voilà recentré. :ok_hand:

Je vais peaufiner ça avec ta méthode Jibbs. :+1:

Merci les frérot :kissing_heart:

5 J'aimes

Des fois la réponse est devant tes yeux mais tu ne la vois pas.

J’ai trouvé ma “vraie” voie à 35 ans.

Penses à quelque chose qui te rends heureux et que tu puisses faire tous les jours

2 J'aimes

Simple curiosité.

Qu’elle est cette « vraie » voie que tu as trouvé ?
Que faisais-tu avant ?
Comment as-tu eu ton « déclic » ?
Est-ce que tu te sens épanoui aujourd’hui ? (je suppose que oui)

Effectivement, il suffit parfois d’une parole venant de quelqu’un d’autre pour avoir ce fameux déclic.
Et on se sent parfois con de ne pas avoir eu ce déclic plus tôt.

Bon courage à toi pour la suite. Et surtout, ne lâche rien.

Bise frérot.

RIASEC, méthode de détermination de ton profil psycho-professionnel.
Facile à faire soi-même et en ligne.
Ça t’aidera vraiment à y voir plus clair.

Une fois ceci fait, tu verras à peu près quelle direction prendre et ainsi, quelles compétences et quels domaines travailler.

2 J'aimes

@Vass.G1 content de voir qu’à priori tu es recentré sur tes passions !

Mais si jamais tu te perds encore, j’ai une petit conseil qui pourrait t’aider, ou aider quelqu’un de te ton entourage dans cette situation : en général, lorsqu’on ne sait pas quoi faire de sa vie et qu’on a pas de centre d’intérêt c’est que l’on souffre d’un manque profond d’identité.

Ce manque est en partie causé par l’éducation nationale qui te mets dans le crâne que si tu veux être heureux tu dois avoir le bac, puis un diplôme supérieur, puis un CDI et que c’est ça le secret du bonheur.

Evidemment, c’est de la connerie pure et simple. Une bonne méthode pour trouver sa voie, c’est de se rappeler ce que l’on adorait quand on était enfant (faire du ski, regarder des reportages sur les éléphants, cueillir des fleurs, collectionner les insectes etc etc) et de pratiquer une activité qui te rappelle tout ce que tu ressentais à ce moment-là.

L’activité finale peut ne rien avoir avec l’activité initiale, ce qui compte c’est le sentiment de plénitude que cela te procure.

Pour ma part, je voulais être acteur et réalisateur pour au final me passionner d’anthropologie, de psychologie, histoire, science… en gros tous les domaines qui permettent de déterminer l’origine des choses, et je donne forme à ces passions via le dessin que je travaille pour pouvoir bosser dans le jeu vidéo :slightly_smiling_face:

Voilà, désolé pour le pavé, et si ce que je dis n’est pas assez claire n’hésite pas à me demander de reformuler ou de préciser

3 J'aimes

Y’a pas de mal
Pense à plus aérer ton texte la prochaine fois

C’est noté, merci beaucoup !

Je penses pas qu’il est de domaine, mais plutôt les valeurs à ce domaine.

Pour quoi serrait tu prêt à mourir? (exemple, la liberté, l’amour, la sécurité, etc etc)
Qu’est-ce que tu aime faire? (cuisine, sport, rencontre…)
Parfois c’est bien d’avoir un retour extérieur, que disent, tes proches sur toi?
Qu’est-ce qui est facile pour toi et difficile pour les autres, en terme de temps, d’énergie…?

voilà des questions qui te permet d’avoir un champs des possibles réduit.

Si tu veux aller plus loin, il y a l’ikigai, quand tu à aucune idée de ce que tu veux faire.

a++

1 J'aime