Une déesse du sexe ? Coup de foudre !

Bonjour à tous ! (Attention, pavé ! :brick:)

Voici maintenant un mois que je fais un peu le fantôme sur le forum, n’y participant que très peu, à mon grand regret. Mais sachez que je continue à lire tous vos sujets :wink:

Alors pourquoi ? Me direz-vous. C’est simple : Une rencontre.

Et c’est l’histoire que j’aimerai vous partager aujourd’hui.

Déjà posons le contexte : Depuis fin octobre 2018, mon ex- et moi avons rompu. Cette histoire avait duré 3 ans (L’amour dure 3 ans ?), et j’avais complètement éduqué cette fille depuis zéro : de son dépucelage, à son premier orgasme (clitoridien), et même la gorge profonde ! :crazy_face:

J’étais fier d’elle car ce n’était pas gagné d’avance (une catho’ difficile à décoincer). Mon seul regret c’est qu’en 3 ans, elle n’a jamais atteint l’orgasme vaginal… Si elle cela ne la gênait plus que ça (tu ne peux pas regretter ce que tu ne connais pas j’imagine), moi je souhaitais vraiment qu’elle y arrive, son éducation aurait été complète ! J’aurai pu être fier de moi. Malheureusement, la fin des sentiments m’ont pris de cours, et la voilà à nouveau dans la nature, bien préparée pour le prochain petit chanceux.

Depuis cette période, j’oscille entre 3 plans Q réguliers (PQR, mes joueuses titulaires) progressivement fidélisées, et des conquêtes d’une nuit. C’est notamment pour cela que j’ai commandé les produits de Monsieur @Jeanma : dans le contexte d’un Plan Q, si tu n’es pas performant (et perforant), c’est next ! :x: :end:

J’avais donc un planning bien organisé avec roulements, lieux, dates, préférences, etc … pour satisfaire au minimum 2x par mois ces 3 filles et parfois une extra. :calendar:

Mais tout cela commençais à me revenir cher, entre les capotes, les cadeaux, l’essence, et parfois les AirBnb… :money_with_wings::money_with_wings::money_with_wings:
Or, je ne suis qu’un jeune prof, je n’ai pas un salaire mirobolant (merci la France), et ça commençait sérieusement à impacter mes loisirs perso : je m’approchais de la misère sexuelle mais dans le sens inverse du terme : trop de sexe était en train de me ruiner.

Bref, j’ai décidé de réduire à 2 filles, puis une, puis zéro. Et désormais les weekends, au lieu de tartiner toute la nuit, je pouvais à nouveau sortir boire des bières avec les copains ! :beers:

(Parfois j’attrapais quand même une gourgandine fraîchement chassée.)

Ce qui nous ramène à il y a un mois.

Soirée posée, amis d’enfance. Chalet, alcool, jacuzzi. Quelques inconnu(-e)s, amies de mes amis.

A un moment, je croise le regard d’une brune qui vient d’arriver, que nous appellerons Léa. A l’instant où on s’est regardé, sans même dire un mot, dans les trente premières secondes, on savait que l’on se plaisait (cf : je savais que j’allais avoir une happy end ce soir :underage:).

La soirée continue et on reste chacun dans son coin, la jouant discret (elle m’avouera + tard que sa culotte était déjà trempée à 21h :cloud_with_rain:). Je lui propose quand même un verre pour lui signifier mon intérêt, ce qui n’a pas manqué de faire jazzer mes potes ^^’

Et la soirée continue, on ne s’adresse presque pas la parole.
Au moment de rentrer chez soi (3h du matin), j’affirme dormir sur place car bien entamé par la tequila. Léa, qui habite à 10 minutes à pied, affirme qu’elle ne se sent pas rentrer chez elle non plus. J’ai déjà le braquemard qui tape à travers le slip ce moment-là. Il faut savoir qu’il y a 7 chambres dans ce chalet, et 3 étages.

Une fois les amis salués, il ne reste que 3 personnes + moi et Léa, et on va se coucher, chacun de notre côté, moi dans un lit à l’étage, elle dans un lit en bas. 3 minutes, avant qu’elle ne me rejoigne d’elle-même.

Et c’est là que ça devient intéressant mes frérots. :fire:

Elle m’avoue être multi-orgasmique. Ce à quoi je réponds : « bah ouai, normal, comme toutes les filles ! ».

Et bien en fait non, pas comme toute les filles : elle a eu un premier orgasme quand je lui ai léché les tétons (je ne savais pas que c’était possible), un second clitoridien, un troisième au point G avec les doigts, puis à joui littéralement pendant les 30 minutes où je l’ai pénétré.

Au départ je n’en revenais pas, je pensais qu’elle simulait. Mais j’ai dû admettre qu’elle ne jouait pas la comédie quand elle a commencé à avoir des spasms, et des contractions du périnée tellement puissantes qu’elles m’ont expulsé plusieurs fois à l’extérieur de son vagin.

Je n’ai même pas éjaculé le soir-là, j’étais à bout de force et bien imbibé d’alcool. De toute façon,quand j’ai bu, il est rare que j’éjacule.

Nous n’avons pas dormi de la nuit car on a discuté tout le reste de la matinée. Léa m’a raconté être une autodidacte du sexe, et avoir commencé à se masturber à 12 ans, en y passant parfois des après-midis entières pendant son adolescence. Elle m’a également avoué n’avoir été qu’avec 4 hommes, pas aussi performant que moi ce soir, car beaucoup plus égoïstes. J’ai répondu qu’elle devrait plutôt me juger sobre et en journée alors on s’est mis d’accord pour se revoir. :relieved:

La semaine suivante nous avons baisé 9 fois pendant une journée entière : de 8h à 22h, avec des baises de minimum 30 minutes. Et elle jouit tout du long. Même après 8x, et en prenant la pilule, elle mouille plus que mes plans culs sans pilule. :scream:

Je suis son dieu du sexe (durant 4x + longtemps que ses ex (coucou @Dr_Duracell :battery: ) et elle est ma déesse des orgasmes.

On a alors pris la décision de se voir uniquement les week-ends car sinon on ne ferait que baiser de nos journées. (+ on vit éloignés l’un de l’autre).

Il reste encore des choses à explorer (très importants dans un couple), comme le sexe oral correctement réalisé, ou des positions variées.

Le seul bémol :

Souvent, durant les premiers rapports son vagin est très (trop) détendu, et avec sa production de mouille en quantité importante j’ai parfois l’impression de taper dans le vide : des coups d’épée dans l’eau. :sweat_drops: Il me faut alors une concentration importante pour ne pas perdre mon érection car je n’ai vraiment que très peu de sensations.

MAIS, après plusieurs rapports de suite, son vagin doit sans doute être irrité car il se resserre, et ce de plus en plus après chaque rapport :wink:

En résumé, les frérots, je vois Léa tous les weekends depuis un mois et demi, elle m’accueille souvent sans sa culotte, et elle me saute dessus dès que j’arrive.

Je vous souhaite de tomber un jour sur une fille comme cela, le sexe avec elle est une sacrée expérience, et surtout, ne m’en veuillez pas d’être moins présent sur le forum en ce moment, c’est parce que je récupère de l’énergie. :sleeping_bed:

7 J'aimes

Salut Braquemard,
Félicitation d’avoir séduit cette petite pépite et merci de ton retour d’expérience.
Prends du bon temps et reposes toi un peu quand même :slight_smile:

1 J'aime

Bravo frérot @Braquemard!

1 J'aime

@Braquemard encore un frérot qui représente ! Sympa ton post illustré :wink::+1::framed_picture:

1 J'aime

Hmm… très intéressant. Si c’est vrai

Belle histoire. Profite !

Ça me redonne un peu plus foi en la femelle occidentale

1 J'aime

Belle histoire !
Et merci du partage, ça peut redonner confiance à ceux d’entre nous qui seraient dans une phase un peux moins reluisante. Il faut toujours garder espoir et être patient, le travail paie. :wink: :clap:

1 J'aime

J’avoue être un peu jaloux, très belle histoire profitez bien

1 J'aime

Waw du lourd à exploiter. Sacrée trouvaille !

Tu vas avoir les couilles comme des raisins secs tous les dimanches soir.

1 J'aime

Pour ta meuf a l’énergie sexuelle surpuissante et au vagin large,
je connais le cas de figure.

Solutions à court terme : la sodomie
Solution à long terme : qu’elle utilise des boules de geysha pour resserer sa paroie vaginal avec des exercices de musculation intime. Ces exos sont EXCELLENTS pour la santé. Je n’ai malheureusement pas de source sérieuse en Français à te proposer. Tout ce que j’ai est en Russe.

3 J'aimes

Wow impressionnant, bravo pour ta trouvaille

1 J'aime

En gros peut-être qu’il faudrait qu’elle fasse les mêmes exercices que si elle venait d’accoucher afin de faire travailler son périnée. Si c’est le cas plein de sources son trouvables en FR sur le net.

1 J'aime

Je suis jaloux de tout! Du début à la fin, de celle que tu as éduqué (pour un autre maintenant c’est con!) à cette assoiffée en passant par tes PQR! Lol, non la jalousie c’est pas bien… Mais quand ça parle de femelles qui baisent je vois différemment!

1 J'aime

Sois heureux pour notre ami, ce ne sont pas les femelles qui manquent. Elles sont même plus nombreuses que nous sur terre :wink:

1 J'aime

Oui pas de souci, je ne suis pas du genre à être jaloux ou même ressentir la jalousie, je disais ça comme ça ;).

Je rajoute ses expériences à ma liste de choses que je ne vivrais jamais… Mais sans me plaindre, j’accepte simplement ma vie comme chacun devrait le faire. Évidemment ça ne nous plait pas forcément mais c’est comme ça.

1 J'aime

Pourquoi donc ???

Oh il y beaucoup à dire mais pour faire simple, au fil des années je vais de moins en moins bien physiquement et mentalement…
Je suis arrivé à un point où je ne veux même plus aller mieux, plus rien n’est important dans la vie enfin dans ma vie en tout cas.

1 J'aime

Je vais faire une réponse commune pour éviter d’inonder le sujet !

Déjà merci à tous pour vos vœux de bonheurs, ça me fait très plaisir :heart_eyes:

@Chick_Norris ça m’a un peu surpris ce faible nombre de partenaires, mais je pense que c’est probable car elle a grandit en campagne et n’a jamais poursuivie ses études, donc n’a jamais vécu dans une grande ville. De toute façon le nombre de partenaires passés de mes conquêtes m’importe peu, du moment qu’elles ont toujours su rester discrètes et garder une bonne réputation.

@Jeanma Merci des conseils ! Elle n’a pas l’air éduqué analement, alors pour l’instant j’y vais à petit pas… Elle refuse que j’en fasse le tour avec le doigt mais ne me dis pas non quand j’y mets un coup de langue …
Pour les boules de geisha, je lui en parlerai quand on aura + de complicité, et le cas échéant, je viendrai vous faire un rapport d’expérience :wink:

@nemesix67 @RMS La jalousie est l’envie est naturelle ! Souvent je me ronge le frein quand je vois un de mes potes me subtiliser un coup… Mais il faut que ça devienne un moteur de progrès et non une spirale vers la procrastination ! Vive la jalousie productive :slight_smile: On pourra en parler en MP si tu veux :wink:

Merci également à Monsieur @SilvioBerluscunni, @LaCouilleVaincra, @Bloody-Dwarf, @Astaa, @Valentin et à @Ferris, ça me fait vraiment chaud au cœur !

Enfin j’aimerai ajouter une chose :

Pendant 3 ans je me suis dépassé niveau ingénieusité et générosité pour essayer de faire jouir mon ex- et rien n’y a fait (même si je pense que j’étais pas loin !).
Et maintenant avec Léa, c’est instantanée… Alors les frérots, je commence vraiment à relativiser, et à me dire que la femme à quand même une part de responsabilité dans sa jouissance vaginale… Donc détendons-nous, parfois c’est elle qui ne veut pas, ne peut pas, ou ne sait pas ! Donnez vous au max et si ça marche pas, c’est pas forcément de votre faute :wink:

Par contre le clito, c’est 100% efficace, alors au travail ! :tongue::sweat_drops:

5 J'aimes

Avec les putes, qui sont donc dures à faire jouir car elles sont dans le contrôle et ne t’ont pas choisi comme partenaire, je me donne toujours comme défis de les faire jouir.

Je peux te dire que faire jouir vaginalement une professionnelle m’est difficile, ça arrive, mais nettement plus rarement qu’un orgasme clitoridien. Avec l’expérience tout gentleman sait reconnaître le vrai du faux, certains signes d’un vrai orgasme ne trompent pas et reconnaître une simulation est aisé.

L’orgasme clitoridien même avec la plus bloquée des putes, avec de la méthode et de l’écoute de sensations, elle ne pourra pas l’éviter. Par contre elles savent très bien contrôler leur orgasme vaginal.

Donc oui je confirme, je pense que l’orgasme vaginal est nettement plus connecté à la psyché et le clitoridien aux réflexes corporels, sensoriels.

2 J'aimes

2 fois j’ai fait squirter une pute.
(bon, j’essaye pas à chaque fois, je tente le coup que quand je le sens bien)
mais bref, 2 fois je les ai squirté,
ben j’étais fier !

petite technique :

bourinnez là en missionaire,
et imposez lui une totale relaxation du corps

puis sortez de sa chatte en mode “super rapide”
foutez 2 doigts, et envoyez du pack-de-bierre puissance maxi
en bloquand le reste de son corps.

Normalement si elle est bien chauffée elle squirtera OU
vous pissera dessus (pas de chance).

5 J'aimes

Excellente information. Merci.