Urine, vessie, problèmes urinaires

Ici on parlera des sensations liées à la vessie, et aux problèmes/solutions urinaires.

Bonsoir Coach, salut les gars ! heureux d’être parmi vous !

Ma question est la suivante: ça fait des mois que je pratique le sex-tao en suivant les méthodes mises en place par Jean Ma, maintenant j’ai réussit à avoir le contrôle de mon éjaculation et une érection plus dure, merci Jean Ma, mais il y’a un problème qui me dérange, c’est que ,en contractant le muscle PC le plus souvent, j’ai un problème pour uriner, ça se bloque ,du coup je suis vraiment géné et ça me déconcentre , comment remédier à ce problème ?. Merci

Si je comprend bien : depuis que tu travailles sur ton muscle PC tu as des difficultés pour Uriner ?
C’est la première fois que j’entends çà.
Est-ce que tu peux donner plus de détails techniques ?
Est-ce que quelqu’un d’autre a déjà rencontré ce problème ?

oui, c’est ça. Je suis la méthode Kegel, je contracte mon muscle PC pendant une trentaine de secondes à peu prés puis je le détend pendant 30 s ,et j’effectue 3 répétitions,

et pendant que j’urine je contracte et détend le muscle PC, c’est à dire j’arrête d’uriner pendant 2 à 3 s et puis je reprends et je pense que c’est ce dernier qui est la cause du problème , vous ne trouvez pas ?
je ne sais si les autres ont rencontré je genre de problème.

merci de votre attention.

Ha ok ! Tu fais des exos muscle PC pendant que tu urines.
C’est un exo qui est prescrit dans les bouquins de Mantak Chia, mais moi perso je le fais pas,
et dans mes training je ne le prescrit pas.

Arrête de le faire, tout simplement.

Et fais tes exos muscles PC comme je le prescrit dans la vidéo “érection en béton” https://www.sexworkout.net/fr/erection-en-beton
Çà va régler le problème.

Ok Coach, j’arrête de le faire. Et je suivrais votre méthode.

Merci pour la solution.

Hello jean m’a, merci beaucoup pour ton travail je te suivais sur YouTube depuis 2ans et j’ai attendu la majorité pour m’offrir ton programme sex tao.
Je maîtrise bien mon éjaculation mais lorsque j’ai des rapports avec ma copine et ou que j’en me branle sans éjaculer (et même parfois en ayant éjaculé) j’ai environ 1 fois sur 15 (fin en fait c’est complètement aléatoire) une envie d’uriner après cette stimulation.

Après avoir uriné (environ 10 sec après) cette envie revient et ma queue me fait super mal au niveau de l’uretre (a l’intérieur de celui ci) et cette douleur peut durer 15bonnes minutes durant lesquelles je me mets en position accroupie pour essayer de chier (ça atténue la douleur)et de pisser.

J’ai remarqué que l’urine qui sort est très claire et transparente en général et que je n’ai pas de mst (j’ai fait un dépistage urinaire il y a 6 mois et pas repris d’en risque).

J’ai l’impression que c’est du à ma pratique du bloc couille qui fait grossir ma prostate sans doute (vu que chier me soulage) mais c’est peut être un germe qu’en j’ai chopé comme ça.

Ma question est que faire ? (Sachant que je vais sans doute aller faire un Check list urinaire parce que ça me saoule mais j’ai peur que ça ne donne rien)

Je dois ajouter que je sens que le sperme sort dans ma vessie lors de certaines fois (branlettes ou rapports) et que je pense qu’il irrite mon urètre (en gros j’aurai envie de pisser pour éliminer le peu qui est sorti de mes couilles, comme une vidange).

Merci de prendre de votre temps pour répondre les bros ou jean ma’ notre padre à tous !!!

1 J'aime

salut :slight_smile:
ta gène se situe où ?

Prondément (prostate, vessie)
ou proche du trou de la bite (fin de l’uretre)

Je sens une gêne en profondeur au niveau de la prostate, et lorsque j’ai ces épisodes douloureux dans l’uretre (tout le long du penis) ça me brûle/pique très fort et la douleur est peu soutenable. Le fait de comprimer ma prostate et ma vessie (position accroupi et reverse kegel comme pour chier) atténuent la gêne (prostate) et la’ douleur de l’uretrès.

La « gêne » au niveau de la prostate je peux l’avoir à peu près tt le temps (j’ai souvent envie de chier du coup vu que c’est en contact) et parfois sans avoir de tension sexuelle consciente lorsque je contracte le Pc je sens un flux d’énergie comme si je pressais la prostate pour en faire sortir l’énergie, mais c’est vraiment sans tension sexuelle.

Après c’est dur à expliquer mais je fais de mon mieux pour être précis parce que ça defonce et je veux éviter ça à d’autres frérots. Le fait de m’accroupir Et de pousser quand j’ai mal m’aide à pisser quelques gouttes en plus car j’augmente la pression sur ma vessie et c’est aussi pour ça que ça me soulage un peu.

Je sais que quand j’ai commencé à injaculer façon bloc couille il y avait vraiment pas mal de sperme dans mon urine (je dirais 1/5 de l’ejac normale) que j’eliminais un peu après les rapports avec ma copine et certes les rapports étaient physiques, mais j’avais l’impression de perdre de energie sexuelle avec cette technique même si quand même moins qu’avec ejac.

1 J'aime

Autres question :

si je comprend bien cette gène vient après une branlette / baise sans ejac.
mais est-ce que tu jouie sans ejac, ou tu renonces juste à l’ejac ?

egalement : tu t’es déjà fait faire une ecographie de la prostate ?

Je n’ai jamais fait d’échographie de la prostate et en réalité je pense que le problème ne vient pas de là mais plutôt du fait que je me suis bcp musclé le pc ces derniers jours et que du coup le muscle de l’anus s’est renforcé aussi et a moins de flexibilité qu’avant, du coup j’ai un peu plus de mal à chier qu’avant.

Quand ça me brûle ça me le fait le plus souvent quand je jouis sans éjaculer, mais vraiment un bon orgasme quoi, seulement je contracte bien le pc et inspire fort en mode bloc couille. Du coup c’est un peu comme si le sperme était bloqué à un niveau un peu avant la prostate mais qu’il sortait quand même des couilles et ensuite se retrouvait dans ma vessie un peu plus tard. (Je constate des petites bulle dans mon urine et une sorte de voile m’indiquant la présence de sperme dans mon urine quand je n’ejacule pas et jouis)

Mantak chia en parle dans « l’homme multi orgasmique » et dit que c’est parce que l’on a trop dépassé le point de non retour que ça le fait. Du coup mon envie de pisser serait dûe à la volonter de vidanger mon sperme mais xe qui me fais chier c’est que ça brûle très fort (après c’est pas du tout systématique que ça brûle autant).

De plus bloquer l’éjac au dernier moment peut me permettre de bourriner ma copine après car si je me bloque le pc trop avant d’avoir atteint ce point mon excitation ne diminue pas.
Après je me dis que si j’arrive à aspirer toute mon énergie sexuelle pendant le rapport ça peut aussi me permettre de la bourriner après mais pour le moment j’y arrive pas trop et je suis au plateau orgasmique pendant 10min d’affilée parfois donc je met que des petits coups pour pas jouir et les accélérations que je mets peuvent pas durer trop longtemps sinon j’ejaculerais mais même si elle est patiente je vois bien que ça la frustre bcp parfois.

Du coup si il y a une astuce pour pouvoir bourriner un peu sans avoir à faire le bloc couille…

L’astuce c’est de renoncer à bouriner tant que ton corps à pas assimilé les transferts énergétiques.
le paradoxe c’rest qu’une fois que ce sera fait, t’auras beaucoup moins envie de bouriner.

Pour l’instant, cherche juste à te libérer des douleurs.
utilise les pratiques que tu maitrise seulement, et en solo.
puis augmente la difficulté graduellement tandis que ton corps s’adapte.

N’ignore pas les signes de douleur et de gène.

et un ptit écho de la prostate çà mange pas de pain.
çà m’a déjà permis de détecter une ptite merde que j’ai réglé en 15 jours avec un traitement léger.
Alors que si j’avais laissé trainer, çà aurait fait 10 fois plus chier.

et les symptomes étaient un mini gène urinaire, ainsi que légère iritation d’uretre

1 J'aime

Merci beaucoup d’avoir pris le temps de me répondre car je sais que ton temps est précieux.

Je vois ce que tu veux dire et j’en parlerai à mon médecin mais je ne l’avais pas fait pour le moment car il peut se passer des mois entre deux « crises » (on va appeler ça comme ça) de picotement de l’uretre et ça me l’a fait depuis avant que j’aie des rapports sexuels, notamment quand je me masturbais plus jeune, le truc c’est que ces épisodes étaient très espacés et peut être un peu moins intenses (quoique je n’en suis pas sûr).

Je connais bien quelques médecins et je vais leur en parler histoire de faire un check complet, je croyais à une MST au début mais avec le dépistage qui n’avait rien trouvé je m’étais dit que j’étais juste sensible. Finalement je vais consulter et demander une écho comme tu me l’a demandé.

T’étais tu fais (toi même) un toucher rectal pour être sûr que le problème venait de ta prostate avant de te rendre chez le médecin ? Et est-ce possible et benefique selon toi ? (Je pense que ça pourrait m’aiguiller sur l’origine du problème)

j’avais pas fait de toucher rectal avant l’echographie de la prostate.
directement l’écho.
mais c pareil, ils te foutent une sonde dans le cul.
pas douloureux, mais perturbant, même pour un mec comme moi ^^

faut se détacher, et se dire que c’est purement médical

Merci pour ces bons conseils ! Je te tiendrai au courant de la suite.