Vivre décalotté

Bonjour à tous,

Voila 3 jours que je me suis mis à décalotté mon gland en plus de porter des vêtements et sous vêtements le plus ample possible. Côté sensibilité ça va je m’attendais à être plus sensible que ça (remarque je n’ai pas encore testé sous un jean). Pas non plus de (grosse) érection inopinée.

Cependant j’ai remarqué que mon prépuce se mettait a gonflé. Au début c’était assez léger, je ne me suis pas inquiété et mis ça sur le fait d’être décalotté en continue. Sauf que cela n’a pas arrêté ni diminuer : ce matin je me suis réveillé avec la peau toujours décalotté mais gonflé comme peu gonfler notre bouche après une grosse droite en plein visage. Ce ne rougis pas, juste ça gonfle, les tissus sont mou, et pas très sensible. Ce n’est pas douloureux donc je ne me fait pas de soucis, après 2h dans sa position calotté ça commence à dégonflé.

Est ce que c’est une réaction normale ? Après tout les tissus ont besoin de “s’adapter” à leur nouvelle position, donc je me dis que oui.
Est ce que je ne “force” pas trop sur cette position et ne devrais pas y aller crescendo sur la durée par jour décalotté ?

Aussi je précise si je suis diabétique, et sujet aux phimosis (hyperglycémie, déshydratation, un régale !). J’ai également lu que pour “soigner” au mieux ce genre de problèmes une des bonne méthode consistait à réaliser la cicatrisation décalotté (chose faite).

Merci d’avance de vos retours.

La bise !

Salut, excuse mon inculture, mais c’est quoi une phymosis ? Et tu parles de quoi quand tu évoques la cicatrisation decalotée ?

Salut,

Pas de soucis, si ça ne t’ai jamais arrivé c’est normal ! La plupart du temps ça arrive aux nouveaux nés si j’ai bien compris.

/!/!\​​​​​​​/!\​​​​​​​/!
C’est lorsque la peau du prépuce devient difficile, voir impossible à décalotté. Il y a plusieurs raison à cela, et souvent cela passe par une peau extrêmement sèche. Cela entraîne une rétractation du prépuce derrière le gland, (attention ce n’est pas glamour) et de ce fait de légères coupures / gerçures si on “force” le décalottage. J’ai la bite fragile.
​​​​​​​/!\​​​​​​​/!\​​​​​​​/!\​​​​​​​/!\

L’idée de cicatriser décalotté est de forcer la cicatrisation de la peau alors qu’elle repose derrière le gland; sur un diamètre plus important donc afin d’avoir plus de marge est une peau plus souple :).

J’espère avoir répondu à tes questions

Ok ! Je ne connaissais pas.

Donc toi c’est parce que la peau est trop sèche.
En gros il te faudrait un genre de “labello” pour la bite, de quoi hydrater la peau avant utilisation.

Ce que je connais, c’est les gars qui ont la peau trop serrée et qui ne peuvent pas décaloter en érection.
Ces gars là ont besoin d’une opération chirurgicale inoffencive mais INDISPENSABLE pour baiser confortablement.
L’opération consiste à couper un petit bout de la bite.

Oui c’est ça, mélange huile essentielle tea tree / huile de coco pour la cicatrisation (ça marche pour toute les blessures :wink: ) puis Labello classique en faite le temps de retrouver toute la souplesse.

A priori pour ce genre de cas la circoncision n’est pas obligatoire,mais règle le soucis de phimosis définitivement.

Je précise que ça arrive aussi lors de masturbation dite “a sec” ou lors d’une baise un peu plus passionnelle que d’habitude mais pas assez lubrifier sous la capote.

Les gonflements qui surviennent lorsque je suis décalotté peuvent dû a une peau pas encore assez souple ?

Alors pourquoi tu te fais pas IMMÉDIATEMENT circoncir ???

Salut Jean-Marie, salut Alex !

J’étais aussi sujet au phimosis jusqu’à ce que je baise de façon plus régulière, en couple notamment.
En cas de phimosis quand on se branle on fait gaffe à ne pas décalotter car cela est douloureux à cause du prépuce trop serré, hors pendant la baise, tu peu pas faire ça.
Je me suis aussi de plus en plus habitué à décalotter mon prépuce sitôt que cela me semblait plus facile, douche, bain etc… lors de la masturbation.
Pour ma part perso ça a fini par s’élargir et ce soucis est définitivement régler pour moi.
Mettre une pommade style Dexeryl peut sans doute aussi aider pour détendre la peau et en finir avec son phimosis. Moi Perso j’en ai mis (2 à 3 fois par semaine, une sortie de douche sur deux quoi en gros…)
Cela m’a évité la circoncision, qui perso ne me tentais pas.
Quand on sais qu’on peu éviter une opération ça vaut toujours le coup d’essayer plus doucement, sachant qu’au pire oui … le chirurgien pourra toujours être une dernière solution.
Le retour à la normale c’est fait entre 20 ans et 21 ans chez moi, peut être que passé cet age là, si ça s’arrange vraiment pas, en effet il faut penser au bistouri…

La peau évolue énormément, elle se modifie, elle est élastique donc je pense pas que ce soi un soucis qu’elle gonfle, par contre essaie peut etre de la décalotter moins longtemps, vas y y petit à petit mais à priori ta peau devrait s’habituer et s’assouplir…

J’ai un pote qui flippait grave par rapport à l’opération.
Et évidemment : çà fait pas plaisir de se faire charcuter la bite.
Au final il l’a fait. Et au final il pense qu’il aurait dû le faire plus le tôt.

Certes il y a 2 semaines de cicatrisation, et c’est très chiant.
Mais pendant l’opération, ils font juste une petite coupure sur la peau qui recouvre normalement le gland.
Opération minuscule qui ne foire jamais. Et qui améliore énormément le confort.

Merci de vos réponses ! C’est vrai que si je peu éviter le coup de bistouri je préfère. Après si ça devient chronique j’y penserai plus sérieusement.

OK donc pas d’inquiétudes quand aux gonflements du prépuce, c’est que la peau travaille. J’ai fait une pause sur 24h le temps que ça dégonflé, et depuis ce matin ou j’ai recommencer ça semble moins réagir.

@Slip-art la baise a l’époque c’était avec ou sans capote ?

c’était sans capote. Hésite pas a mettre du lubrifiant.